Actualité

Grands départs en vacances : Préparer un long trajet

Mise à jour : 27 juillet 2018

Départ ou retour de vacances riment souvent avec un long trajet.

Que vous preniez la route en voiture, en camping-car ou avec une caravane , voici quelques rappels et recommandations à suivre avant le départ, afin de voyager en toute sécurité.

Vérifiez votre véhicule

  • Vérifiez les liquides (lave-glaces, huile, liquide de refroidissement), la pression des pneus (à faire de préférence à froid), l'éclairage (penser à nettoyer les phares et les clignotants), leur état ainsi que celui des balais d'essuie-glaces
  • Munissez-vous du nécessaire de sécurité : ampoules de rechange, extincteur, lampe de poche, triangle de signalisation, trousse de secours, gilets rétro réfléchissants. Depuis le 1er juillet 2012, la présence de l'éthylotest dans chaque véhicule est obligatoire
  • Chargez votre véhicule la veille du départ si possible, en veillant à la bonne répartition des volumes et des poids en tenant compte des passagers qui seront installés. Respectez le poids total autorisé figurant sur votre carte grise. Dégagez la plage arrière pour préserver la visibilité et éviter de transformer les objets en projectiles en cas de freinage brutal. Placez et sanglez correctement les bagages volumineux sur la galerie ou dans une remorque
  • Lors du transport de vélos à l'arrière, laissez lisibles les feux de signalisation ainsi que la plaque d'immatriculation (ou ajoutez un double de votre plaque)
  • Vérifiez la sécurité de vos enfants: un enfant de moins de 10 ans doit obligatoirement voyager dans un siège adapté à son âge, à son poids et à sa morphologie (voir ci-contre le dépliant consacré au siège auto)

Pendant le trajet

  • Pensez à vous hydrater régulièrement
  • Adaptez toujours votre vitesse aux conditions climatiques et respectez la consigne des deux bandes de distance de sécurité entre chaque véhicule
  • Restez vigilant face aux signes de fatigue (picotements, paupières lourdes, raideurs)
  • En cas d'accident, respectez toujours la règle du PAS : Protéger (signaler à l'aide des feux de détresse, déplacer les passagers à l'abri derrière la glissière, porter gilet réfléchissant), Alerter (appeler les secours depuis une borne d'urgence ou faire le 112 depuis un portable), Secourir (parler au blessé, le couvrir, éviter de bouger sa tête)
  • N'oubliez pas de faire une pause toutes les deux heures. Profitez-en pour boire un café, vous reposer, et vous dégourdir les jambes

Sur l'autoroute

  • Roulez à droite
  • N'encombrez pas la voie du milieu
  • Respectez les distances de sécurité
  • Ne changez pas de file sans cesse
  • Ne doublez jamais par la droite
  • Ne roulez jamais sur la bande d'arrêt d'urgence

Deux nouvelles mesures de sécurité routière depuis le 1er juillet 2015

  • Interdiction de porter à l'oreille tout dispositif susceptible d'émettre un son

Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit d'utiliser tout casque audio, oreillette ou écouteur en conduisant. Cette mesure concerne donc les conversations téléphoniques mais également la musique et la radio.

Les dispositifs intégrés aux véhicules et ceux que l'on ne tient pas en main restent tolérés.

  • Réduction du taux d'alcool à 0,2 g/L pour les conducteurs novices

La deuxième mesure concerne une tolérance zéro vis-à-vis de l'alcool pour les jeunes conducteurs. Le taux d'alcool est de 0,2 afin de conserver une marge d'erreur relative à l'ingestion d'aliments ou de médicaments contenant des traces d'alcool.

Le délégué interministériel à la sécurité routière est très clair sur le fait que 0,2 g/L signifie 0 verre d'alcool. Il souhaite ainsi sensibiliser les conducteurs novices, souvent jeunes, afin qu'ils acquièrent de bonnes habitudes à l'égard de l'alcool.

Escapade hors frontières

Si vous décidez de visiter d’autres pays de la communauté européenne, sachez que chacun dispose de son propre code de la route. Comme vous êtes tenu de le respecter autant vous familiariser de suite avec les us et coutumes locales.

Conduire avec une remorque

  • Si vous comptez prendre la route avec une voiture attelée d’une remorque , vous devez adopter de nouveaux comportements de conduite.
  • Tracter un tel attelage n’a rien de difficile en soi mais vous devez veiller à respecter quelques règles de circulation, non seulement pour votre propre sécurité, mais aussi pour celle des autres usagers de la route. En effet, une voiture ainsi harnachée n’aura pas les mêmes réactions qu’un simple véhicule. 
  • Tout d’abord, vous devez savoir que si vous tractez une remorque de plus de 750 kg, votre véhicule doit être équipé d’un système de freinage à inertie. Ce dernier assure une meilleure répartition des poids. Ainsi, vous serez plus stable lors de vos freinages. Sachez que la remorque doit également posséder sa propre assurance auto. D’autre part, si l’ensemble de votre attelage (voiture + remorque) dépasse les 7 mètres, vous devez rester sur les deux voies de droite, sur autoroute ou voie rapide.
  • Conduire avec une remorque implique quelques inconvénients :
    • les manœuvres sont plus difficiles (notamment la marche arrière) ;
    • les accélérations sont amenuisées ;
    • les distances de freinage sont augmentées (de l’ordre de 20 à 30 % environ).
    • Il est donc fortement conseillé de lever le pied pour pouvoir réagir plus vite en cas de problème.
  • Comme les distances de freinage sont allongées, vous devez, plus que jamais, respecter les distances de sécurité et anticiper vos freinages. Ralentir progressivement est primordial pour éviter la collision, mais aussi pour garantir votre stabilité sur la route. Ces deux conseils vous éviteront de provoquer un accident.
  • Dans les virages, soyez particulièrement vigilant, n’hésitez pas à les prendre plus large.
  • Lors d’un dépassement, si votre remorque commence à s’agiter, surtout ne freinez pas. La bonne réaction est de rétrograder dans un premier temps et ensuite de recommencer à accélérer franchement. Pensez à ne pas vous rabattre trop vite.
  • Dans une descente, utilisez le frein moteur qui vous assure une meilleure sécurité en cas de freinage d’urgence. Votre attelage sera ainsi plus stable.
  • Au moment de vous arrêter, servez-vous là aussi du frein moteur mais aussi de votre pédale de frein.

Conduire un Camping-Car

Sur la route

Le camping-car est soumis aux mêmes règles que tous les autres véhicules de moins de
3,5 tonnes. Il n’y a pas de limitation de vitesse particulière pour les camping-cars dans le Code de la Route sauf lorsqu’ils tractent une remorque de plus de 750 kg et que le PTRA dépasse 3,5 t.

Le camping-car de plus de 3,5 t est soumis à des réglementations de vitesse, il y a des règles précises concernant ses spécificités. Par exemple, il n’est pas prioritaire lors d’un croisement difficile avec un véhicule léger.

Dans les ronds-points, il doit rester sur la file de droite. Vous devez garder 50 m de distance avec le véhicule qui vous précède. Conduire un camping-car ne présente aucune difficulté.

Le camping-cariste doit toujours garder à l’esprit qu’il conduit un véhicule dont le poids et le gabarit ne sont pas ceux d’une voiture de tourisme. Il est interdit aux camping-cars de rouler sur la partie la plus à gauche sur une route comportant plus de deux voies (article R 412-25) si la longueur du véhicule est supérieure à 7 mètres ou s'il est poids lourd.

Il est prudent d’anticiper au maximum les manœuvres et de toujours utiliser le frein moteur dans les descentes (surtout si elles sont longues) car le camping-car approche souvent la limite de son poids en charge autorisé

La distance de freinage étant fortement rallongée, toujours respecter les distances de sécurité avec le véhicule précédent.

Dans les petites rues

Pensez aux dimensions de votre camping-car. Avoir toujours en mémoire la hauteur limite avant de s’engager sous un pont ou dans un tunnel.

Quelques règles à respecter

- Évitez de circuler en convoi quand on se déplace à plusieurs camping-cars.
- Facilitez le dépassement aux véhicules qui suivent.
- Lors d’un stationnement, essayer de n’occuper qu’une place comme les autres véhicules.
- Pensez aux riverains, évitez de vous garer devant une maison habitée, vous risquez de gêner leur visibilité.

Autres conseils de sécurité

- Avant de démarrer, vérifiez que toutes vos affaires sont rangées dans des placards bien fermés

- Ne rajoutez pas de réserve d’eau, frigo supplémentaire ou tout autre charge lourde pouvant faire dépasser le poids total autorisé en charge (PTAC) de votre camping-car

- Vérifiez les sangles d’attache de vos vélos, scooter … avant de démarrer comme pendant vos pauses

- Ne roulez pas avec la bouteille de gaz ouvertes et le chauffe-eau allumé

- Ne vous fiez pas aveuglément à votre GPS

Conduire avec une caravane

Sur route comme sur autoroute :

Il est interdit de transporter des personnes dans une remorque ou une caravane lorsque vous roulez.

Adaptez votre vitesse notamment dès que vous sentez un «flou» dans la direction et ralentissez quand il y a du vent ou de fortes turbulences météo.

N’accélérez pas dans les descentes et si vous sentez du louvoiement, ralentissez et freinez par à-coups. Ce phénomène peut également être maîtrisé sur route plate : ralentissez, freinez fermement par à-coups et enfin rétrogradez pour «retendre» l’attelage.

Pour éviter l’aspiration lors du dépassement par un poids lourd ou un autocar, essayez de vous « décoller » en tirant légèrement à droite.

Étant donné votre poids et les caractéristiques liés à un attelage, il est fondamental :

  • de bien respecter les distances de sécurité et d’ajouter 50 % environ aux distances indiquées pour une voiture seule.
  • d’anticiper au maximum les manœuvres
  • d’utiliser le frein moteur dans les descentes surtout si elles sont longues.
  • de rouler sur la partie la plus à droite sur une route comportant deux voies si la longueur de l’attelage est supérieure à 7 mètres - Art R 412-25 du Code de la Route .

Limitez au maximum les déplacements nocturnes et de régler vos phares si le véhicule le permet.

Les descentes

Les freins ne doivent être utilisés que par intermittence pour accentuer le ralentissement à certains endroits. Il ne faut jamais les solliciter constamment car ils chaufferaient et deviendraient vite inefficaces. La caravane exerce une très forte poussée, il est donc indispensable d’utiliser au maximum le « frein moteur ».

Pendant toute la descente, le système de freinage par inertie de la caravane va la freiner : ses freins vont donc chauffer fortement. Si la descente d’un col est longue, il est parfois prudent de s’arrêter en cours de descente pour les laisser refroidir.

Pour une bonne tenue de route, on recommande un poids à la flèche correspondant à 5 à 7 % du PTAC. Dans tous les cas, veillez à respecter les poids maximums indiqués par les constructeurs.

Ce poids à la flèche étant atteint, les autres charges seront placées le plus près du sol afin de conserver un centre de gravité très bas et de préférence autour de l’axe de l’essieu. N’oubliez pas, dans ce cas, de sur-gonfler légèrement les pneumatiques de la tractrice de 200 à 300 g afin d’éviter toute surchauffe. Par sécurité, évitez de rouler avec un antivol de flèche verrouillé car, en cas d’accident, il pourra être difficile de dételer votre caravane.

 Autres conseils de sécurité

- Avant de démarrer, vérifiez que toutes vos affaires sont rangées dans des placards bien fermés

- Ne rajoutez pas de réserve d’eau, frigo supplémentaire ou tout autre charge lourde pouvant faire dépasser le poids total autorisé en charge (PTAC) de votre camping-car

- Vérifiez les sangles d’attache de vos vélos, scooter … avant de démarrer comme pendant vos pauses

- Ne roulez pas avec la bouteille de gaz ouvertes et le chauffe-eau allumé

- Ne vous fiez pas aveuglément à votre GPS

N'oubliez jamais, sur la route des vacances et du retour l'important c'est d'arriver vivant ! Bonne route

Quelques sites pratiques

http://www.securite-routiere.gouv.fr/

http://www.bison-fute.gouv.fr

http://www.meteofrance.com/accueil