Actualité

Lancement du nouveau site internet de la Plate-forme de l'observation sanitaire et sociale (Pfoss)

Mise à jour : 20 février 2018

Le nouveau site internet de la Plate-forme de l'observation sanitaire et sociale Auvergne-Rhône-Alpes est en ligne depuis le 1er février 2018.

L’ensemble des acteurs institutionnels et associatifs disposent aujourd’hui d’un outil performant pour obtenir un nombre considérable d’informations fiables et consolidées sur la région via :

  • le tableau de bord social qui facilite l’observation de la pauvreté et de l’inclusion sociale.

Cet outil, mis à jour annuellement, rassemble une cinquantaine d’indicateurs sociaux déclinés aux différents échelons géographiques allant de la région à la commune, sur plusieurs thématiques (bénéficiaires de minima sociaux, demandeurs d’emplois, revenus disponibles par unité de consommation, foyers allocataires à bas revenus…) ;

  • des cartographies à télécharger ;
  • des portraits sociaux par département ;
  • des publications contenant des observations et des analyses partagées des phénomènes sociaux et sanitaires de la région ;
  • Des sites et des liens utiles pour accéder à des indicateurs sur quatre thèmes : pauvreté et précarité, insertion et formation, hébergement et logement et santé ;

Découvrez l’ensemble de ces données et analyses sur le site :

www.pfoss-auvergne-rh

La plate-forme de l’observation sanitaire et sociale

Pilotée et financée par l’Etat (la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Auvergne-Rhône-Alpes), la PFoss met en réseau une soixantaine d’acteurs régionaux, départementaux et locaux de l’observation sociale et sanitaire. Ce dispositif multi-partenarial fonctionne comme un lieu-ressource où les partenaires institutionnels et associatifs (Services de l’État, établissements publics, collectivités territoriales, organismes de protection sociale, observatoires...) échangent des informations et partagent leurs méthodologies, leurs expériences et leurs résultats afin de favoriser le développement et la professionnalisation des pratiques d’observation sociale et sanitaire dans la région.