Actualité

Soutien de l'Etat à l'investissement local : 678 opérations financées en 2019 en Auvergne-Rhône-Alpes

Mise à jour : 24 février 2020

Avec un montant total de plus de 66,6 millions d'euros, l'enveloppe déléguée en 2019 à la Dotation de Soutien à l'Investissement Local (DSIL) a permis à l'Etat de financer 678 opérations pour soutenir l'emploi dans l'économie locale en Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces opérations ont porté sur deux axes stratégiques de l'Etat :

Le développement et le dynamisme des territoires ruraux

Dans le cadre des contrats de ruralité, 234 projets ont été retenus au titre de la DSIL pour un montant d'un peu plus de 25,7 millions d'euros.

Les enjeux sociétaux du développement durable

Dans ce domaine, la DSIL permet ainsi de soutenir des grandes priorités d'investissement comme :

  • la rénovation thermique, transition énergétique, développement des énergies renouvelables,
  • la mise aux normes et de sécurisation des équipements publics,
  • le développement d'infrastructures en faveur de la mobilité ou de la construction de logements,
  • le développement du numérique et de la téléphonie mobile,
  • la création, transformation et rénovation des bâtiments scolaires,
  • la réalisation d'hébergements et d'équipements publics rendus nécessaires par l'accroissement du nombre d'habitants,
  • la réalisation de travaux dans les établissements scolaires notamment les travaux nécessaires, au dédoublement des classes de CP et de CE1 en zone d’éducation prioritaire.

Ainsi, s'agissant de la rénovation énergétique et des solutions de transport innovantes, 187 projets ont été financés pour un montant de 23,7 M€ (21,2 M€ en 2018), soit 33,7% de l'enveloppe DSIL 2019, dont :

  • 143 opérations (213 en 2018), pour un montant de 14 millions d'euros (13,6 en 2018) pour la rénovation thermique des bâtiments publics des collectivités locales. Soit une moyenne par projet de 97 600€ (64 000€ en 2018)
  • 4 opérations (comme en 2018) représentant un montant de 9,6 millions d'euros de subventions (7,6 M€ en 2018) pour les solutions de transport innovant ou favorisant les modes doux. Soit une moyenne par projet de 220 353€ (173 186 € en 2018)

Découvrez l'ensemble des projets notifiés au 31 décembre 2019