Les Pôles de compétitivité et le Fond Unique Interministériel

Mise à jour : 08 janvier 2019

L’État favorise l’émergence d’un écosystème d’innovation collaborative autour des 71 pôles de compétitivité présents dans toute la France qu’il a reconnu et finance depuis 2005. Ces pôles regroupent sur un même territoire des entreprises, des établissements d'enseignement supérieur et des organismes de recherche ayant  vocation à travailler en ensemble afin de développer des projets d’innovation et de recherche et développement.

Auvergne-Rhône-Alpes compte 11 pôles de compétitivité sur les 71 nationaux, représentant les filières d’excellences de la région : Minalogic (micro et nano-électronique), Axelera (chimie/environnement), Lyon Biopôle (santé), Imaginove (multimédia et numérique), LUTB (transport), Mont Blanc Industries (mécanique et mécatronique), Plastipolis (plasturgie), Techtera (textile), Tenerrdis (énergie), Viaméca (mécanique) et Cereales Vallée (agroalimentaire).

Chaque année les pôles labellisent des projets innovants de recherche et de développement (R&D) collaboratifs, qui sont soutenus financièrement par le fonds unique interministériel (FUI), dont la vocation est de soutenir des projets de recherche appliquée portant sur le développement de produits ou de services susceptibles d'être mis sur le marché à court ou moyen terme.

Deux appels à projets sont réalisés chaque année, dotés chacun d’une enveloppe d’environ 50 M€. Les entreprises de la région sont particulièrement présentes sur ce dispositif et leurs projets captent plus de 20% des fonds, notamment grâce à l’implication des pôles de compétitivité et aux projets de grande qualité qui sont présentés.

Liens utiles :