Dossiers : Environnement, développement durable et prévention des risques

Mise à jour : 08 janvier 2016

C’est la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement qui intervient en matière de protection de l’environnement et de prévention des risques.

Eau et milieux aquatiques

Aux côtés des autres acteurs nationaux et locaux ( Office national de l’eau et des milieux aquatiques (ONEMA) , les 3 Agences de l’eau dont les bassins concernent la Bourgogne-Franche-Comté , les gestionnaires locaux, etc.), des services en charge de la police de l’eau (DDT, service de police d’axe pour l’Yonne et la Saône) et la DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement participent à la production de données environnementales (hydrométrie, hydrobiologie, etc.), au maintien et à l’atteinte du bon état des masses d’eau et à la préservation des milieux aquatiques (lutte contre les pollutions et l’altération des milieux). La DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement contribue à la gestion quantitative et qualitative de la ressource en eau.

L’eau de ma région

Une masse d’eau est définie comme étant un découpage élémentaire des milieux aquatiques destinée à être l’unité d’évaluation de la Directive cadre sur l’eau (DCE).
Elle peut être de surface, lorsque celle-ci s’écoule (rivière, canal, fleuve, eaux littorales) ou stagne (lac, retenue, etc.) à la surface terrestre ou souterraine lorsqu’elle est contenue à l’intérieur d’un ou plusieurs aquifères.

La Bourgogne-Franche-Comté est dotée d’une importante richesse et d’une grande diversité de masses d’eau dont il est important de préserver la qualité.

Connaître le réseau hydrographique de ma région (liens vers le serveur de cartographie interactive CARMEN) :

 

M’informer sur la ressource en eau

220 stations de surveillance des débits des cours d’eau sont répartis sur l’ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté et le suivi en est assuré par les équipes d’hydromètres de la DREAL.

Les données validées sur ces cours d’eau et sur tous les autres points équipés non télé transmis sont disponibles sur la banque de données nationale HYDRO .

 

Les données de ces stations contribuent à alimenter le site VIGICRUES qui constitue le système central d’information sur le risque de crues.