Actualité

Chauffage : risque d'intoxication au monoxyde de carbone

Mise à jour : 07 décembre 2016

En période de froid, soyez vigilants au risque d'intoxication au monoxyde de carbone.

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique, indétectable par nos sens. Il est incolore, inodore, non irritant, sans saveur et d’une densité proche de celle de l’air. Il agit comme un gaz asphyxiant très toxique prenant la place de l’oxygène dans le sang. Il peut s’avérer mortel en moins d’une heure. Le Co est la première cause de décès par toxique en France. Chaque année en France, on recense environ 5 000 intoxications et 100 décès dus au monoxyde de carbone (CO).

Quels sont les effets sur la santé ?

Les signes d'une intoxication peu sévère au monoxyde de carbone (CO) ne sont pas spécifiques. Après avoir été inhalé, le monoxyde de carbone prend la place de l'oxygène dans le sang et provoque : maux de tête, étourdissements, fatigue, nausées, vomissements. Si vous ressentez l'un de ces symptômes quand vous utilisez un appareil de chauffage, pensez au monoxyde de carbone. Son action peut être rapide. Dans les cas les plus graves, il peut entrainer en quelques minutes le coma, voire le décès. Les personnes intoxiquées gardent parfois des séquelles à vie. Enfin, la toxicité est plus grande chez les nourrissons, les femmes enceintes, les personnes âgées et les insuffisants respiratoires.

Comment éviter les intoxications ?

Pour éviter les intoxications, des gestes simples existent :

  • avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage, vos conduits de fumée et vos installations de production d’eau chaude sanitaire par un professionnel qualifié,
  • veillez toute l’année à une bonne aération et ventilation de votre logement,
  • n’utilisez surtout pas un groupe électrogène dans un local fermé.

Que faire en cas d'intoxication ?

Si vous êtes victime d'une intoxication :

  • ouvrez les fenêtres,
  • arrêtez, si possible, l'appareil à combustion,
  • quittez la pièce,
  • prévenez les services de secours : Pompiers (18), SAMUService d'aide médicale urgente (15)
  • ne retournez pas dans les locaux sans l'accord des services de secours.

Si vous êtes témoin d'une intoxication :

  • sortez les personnes intoxiquées de la pièce et placez les à l'air libre,
  • protégez-vous de façon à ne pas inhaler du monoxyde de carbone (CO).

En savoir plus

- le site de l'agence Santé publique France

- le site du ministère des Affaires sociales et de la Santé

- le système de surveillance des intoxications au monoxyde de carbone

Partager :