Actualité

Le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Mise à jour : 23 novembre 2018

Réagir peut tout changer

Les violences faites aux femmes sont multiples (violences sexuelles, mariage forcé, prostitution, mutilations sexuelles, violences conjugales...) et peuvent avoir des répercussions physiques, morales, psychologiques, économiques... sur leurs victimes. Elles n’épargnent aucun milieu, aucun territoire, aucune génération. Les violences sexistes et sexuelles sont partout, au travail, à la maison ou dans l’espace public.

A l'occasion du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, des opérations sont organisées partout dans le monde à la demande de l’ONUOrganisation des Nations unies. Objectif : sensibiliser le grand public à ce problème de société, qui concerne chacun.
En Bretagne, de nombreux événements sont organisés en novembre et en décembre 2018 car aujourd'hui, dénoncer ne suffit plus ; "Réagir peut tout changer" !

Un peu d'histoire
En 1981, lors des « Premières rencontres féministes d’Amérique latine et des caraïbes », des militantes pour les droits des femmes ont choisi la date du 25 novembre comme journée de lutte contre les violences, en mémoire de trois sœurs dominicaines engagées contre la dictature, Patria, Minerva et María Teresa Mirabal, connues dans la clandestinité sous le nom de « Las Mariposas » (papillons). Emprisonnées à plusieurs reprises, victimes de tortures, violées, les trois militantes furent assassinées, le 25 novembre 1961, sur les ordres du chef de l’État dominicain, Rafael Trujillo. Dans une résolution du 17 décembre 1999, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONUOrganisation des Nations unies) a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

En parallèle de ces événements, la campagne "Réagir peut tout changer" , lancée par le Gouvernement, vise à mobiliser l’ensemble de la société française. Chacun doit en effet se sentir concerné et savoir reconnaître ces violences pour les dénoncer et contribuer à faire cesser ces agissements dont sont victimes les femmes.
Les 4 spots de la campagne illustrent la diversité des cas selon la forme de violence (sexistes ou sexuelles, verbales ou physiques) ou le lieu (sphère privée, sphères professionnelle et scolaire, ou encore espace public).
"Réagir peut tout changer" s’inscrit dans le cadre de la " Grande cause du quinquennat " dédiée à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Retrouvez le programme des manifestations organisées dans les quatre départements bretons :