Actualité

" LA SPHÈRE PUBLIQUE N'EST PAS UN MONSTRE FROID"

Mise à jour : 28 novembre 2017

Fini les bureaux classiques et démodés, maintenant avec Ti Lab place aux canapés, post-it et couleurs flashy..

Le laboratoire régional d'innovation, qui a pour ambition de "travailler sur des projets multi thématiques visant à simplifier et moderniser les relations entre administration et usagers" a été inauguré officiellement ce jeudi 23 novembre à Rennes par Christophe Mirmand, Préfet de région et Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional. Ce laboratoire collaboratif est porté conjointement par l'État et la région. Mais il est également associé à d'autres acteurs publics et privés tels que la CAF, Pôle Emploi,…

Un seul et unique but: améliorer le service public pour l'usager breton.

« Au Ti Lab, on ouvre ses chakras et on utilise des méthodes dites "agiles". C'est assez singulier de se retrouver assis sur des poufs et de travailler avec des post-it. Mais cela induit une créativité et c'est l'effet recherché ». Plusieurs projets sont en réflexion, directement en lien avec les politiques régionales: l'égalité femme/homme dans le secteur numérique, les nouvelles formes de mobilité, la formation et les parcours de formation professionnelle…

« Si nous n'arrivons pas à nous adapter, nous aurions un problème de légitimité vis-à-vis d'autres opérateurs de la sphère privée qui pourraient substituer à l'État ». De plus, « nous aurions de plus en plus de difficultés pour répondre aux attentes des usagers ».

Ti Lab, s'inspire de la démarche "design service" qui s'intéresse à la fonctionnalité et à la forme du service du point de vue de l'utilisateur. Il se met à la place de l'utilisateur afin d'améliorer le service public. Tout en donnant une autre image de cette sphère, qui n'est pas un monstre froid.