Aide à l'installation des personnels de l'Etat (AIP)

Mise à jour : 11 décembre 2015

Batiment

 

Résumé: La circulaire prend en compte la définition de zone immobilière "tendue" au sens de la loi ALUR (loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové n°2014-366 du 24 mars 2014): l'ensemble des demandeurs résidant dans l'une des communes listées par le décret n° 2013-392 du 10 mai 2013 relatif au champ d'application de la taxe annuelle sur les logements vacants instituée par l'article 232 du code général des impôts pourront désormais bénéficier du montant maximum générique, et non plus seulement les demandeurs affectés dans les régions Ile-de France et Provence-Alpes-Cotes-d'Azur.

L'aide à l'installation des personnels de l’État (AIP) est une aide non remboursable, destinée à contribuer à la prise en charge, dans le cas d'une location vide ou meublée, des dépenses réellement engagées par l'agent au titre du premier mois de loyer, y compris la provision pour charges, des frais d'agence et de rédaction de bail incombant à l'agent, du dépôt de garantie ainsi que des frais de déménagement.

Sous réserve des conditions d'attribution prévues, l'AIP est accordée:

  • dans sa forme générique, quelle que soit la région de résidence du bénéficiaire;
  • dans sa forme dénommée "AIP-Ville" aux bénéficiaires exerçant la majeur partie de leurs fonctions au sein de quartiers prioritaires de la politique de la ville.

 

Dans la circulaire du 21 juin 2018, vous trouverez toutes les informations concernant :

  • Les principes généraux,
  • Les bénéficiaires,
  • Les conditions d'attribution,
  • Le montant de l'AIP générique,
  • Le montant de l'AIP-Ville,
  • La procédure d'attribution,
  • Les dispositions finales.