Actualité

09/02 - Comité de l'administration régionale de l'Etat, à Orléans

Mise à jour : 09 février 2017

Le Comité de l’administration régionale s’est déroulé ce jour à la Préfecture de la région Centre-Val de Loire, sous la présidence de Nacer MEDDAH, Préfet de région, et a consacré pour la première fois l’essentiel de son ordre du jour à la thématique de l’International en région Centre-Val de Loire, en concentrant ses travaux sur 3 secteurs : l’économie, l’éducation et la coopération décentralisée.

L’Economie
L’économie de la région Centre – Val de Loire est d’ores et déjà très ouverte à l’International :
- Les échanges commerciaux permettent de dégager chaque année un excédent de 470 M d’euros, sans compter certaines exportations – comme les céréales – qui ne sont pas comptabilisées dans cette statistique. Les exportations de la région sont concentrées sur quelques secteurs d’excellence comme les produits pharmaceutiques, les parfums et cosmétiques, les machines et équipements d’usage général. Elles sont également très concentrées d’un point de vue géographique puisque 72 % des exportations de la région sont à destination de l’Union européenne. Une diversification sectorielle et géographique serait donc sans doute à promouvoir.
- les investissements étrangers jouent également un rôle important dans le dynamisme économique de la région, avec 500 entreprises étrangères employant 45 000 salariés. Toutefois le nombre d’investissements nouveaux (une trentaine en 2015) reste insuffisant, alors que la proximité de la région parisienne constitue un atout considérable. Davantage devrait donc être fait pour renforcer l’attractivité économique de la région Centre-Val de Loire. Ce sera l’une des tâches de Dev’Up, l’agence de développement économique nouvellement créée par la région, suite à la nouvelle répartition des compétences en matière d’interventions économiques des collectivités territoriales, entrée en vigueur le 1er janvier
dernier dans le prolongement de la loi NOTReNouvelle Organisation Territoriale de la République.

Dans cette tâche, la région pourra compter sur le soutien des services de l’État en région (DIRECCTEDirection régionale de l'entreprise de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi) mais aussi sur celui de l’opérateur Business France, placé sous la double tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances et du Ministère des Affaires étrangères, et qui dispose d’une antenne dans la région. Business France a 4 missions principales : prospecter les investissements internationaux et faciliter leur accueil et leur développement en France ; accélérer le développement international des entreprises et de leurs exportations ; promouvoir l’image économique de la France, de ses territoires, de ses entreprises et de ses talents ; développer et gérer les volontaires internationaux en entreprise, en nombre encore insuffisant dans la région.
Pour illustrer cet engagement, les membres du CARComité de l'administration régionale ont effectué le 9 février après-midi la visite de l’entreprise Maquet, située à Ardon, et appartenant au groupe suédois Getinge. Maquet, qui emploie 355 salariés avec un chiffre d’affaires de 60 Meuros (dont 95 % à l’export), est leader mondial pour les éclairages opératoires.

L’éducation
3 points relatifs à ce secteur ont été développés au cours des travaux du CARComité de l'administration régionale :
- la politique académique d’ouverture à l’international mise en oeuvre par l’Académie Orléans-Tours (ouverture de l’école sur l’Europe et sur le monde, enseignement des langues vivantes étrangères, cartes des langues, dispositifs linguistiques spécifiques, ouverture internationale au niveau de l’enseignement supérieur).
- le rôle de l’opérateur Campus France : Placé sous la double tutelle du Ministère de l’Education et du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, Campus France a pour mission de promouvoir à l’étranger l’enseignement supérieur français à travers son réseau de 250 Espaces Campus France dans le monde et de faciliter la mise en place de programmes de bourses pour accompagner étudiants et chercheurs étrangers. Son objectif est de faire en sorte que la France reste dans le peloton de tête en matière d’attractivité étudiante, de manière à asseoir notre influence parmi les décideurs étrangers de demain et également de développer la francophonie. La présence d’étudiants étrangers (6000 en région Centre, sur 310 000 pour l’ensemble du pays) constitue également une contribution significative à la vie économique de la région et à son rayonnement à l’international.
Campus France a également lancé en 2014 une plate-forme France Alumni qui permet de réunir au sein d’un même réseau tous les anciens étudiants étrangers ayant effectué tout ou partie de leurs études en France. Cette plate-forme est actuellement en cours de déploiement auprès des organismes de formation de la région Centre-Val de Loire.
- le développement de la mobilité internationale des jeunes de la région : La mobilité est un outil au service de l'insertion sociale et professionnelle (plusieurs études montrent que les jeunes se formant à l’étranger ont beaucoup plus de chances sur le marché de l’emploi et que cette mobilité favorise un niveau de salaire plus élevé). Mais la mobilité est aussi un vecteur de citoyenneté (une enquête sur les impacts des volontariats internationaux montre que plus de 80 % des jeunes ayant vécu un engagement à l'étranger estiment que cette expérience a modifié leur vision de la France, mais également leur perception de la situation des étrangers en France).

Des mesures concrètes ont été prises au niveau national pour favoriser la mobilité des jeunes : lancement d'un portail unique « Découvrir le Monde » ; circulaire destinée à faciliter une année de césure en cours d’études pour favoriser l’engagement à l'international ; expérimentation d’une carte étudiante européenne. En région Centre-Val de Loire a été engagée une mobilisation de tous les acteurs concernés (services de l'Etat, collectivités locales, partenaires de la société civile, représentants des jeunes) par :
• l’installation le 1er juin 2015 d'un Comité Régional de la Mobilité Internationale des Jeunes (COREMOB),
• la réalisation d’un diagnostic,
• une communication plus active en direction des réseaux associatifs oeuvrant auprès des jeunes, notamment les plus fragiles et les plus éloignés des circuits internationaux.

Quelques chiffres pour la région (2015) :
- 9200 jeunes bénéficiaires d'une mobilité internationale dans le cadre de leur formation/cursus scolaire ou universitaire,
- 570 jeunes bénéficiaires d'une mobilité internationale hors cadre scolaire (volontariat, rencontre internationale de jeunes, séjour à visée professionnelle...) en 2015,
- Volontariat : 18 jeunes de la région ont réalisé une mission de Service Civique à l’étranger (dont 4 en volontariat franco-allemand) ; 20 jeunes de la région sont partis en Service Volontaire Européen ; 14 jeunes de la région ont pris part à un autre dispositif de volontariat long terme ; 47 jeunes de la région ont participé à un chantier international de jeunes bénévoles à l’étranger.

La coopération décentralisée
Enfin, les travaux du CARComité de l'administration régionale ont permis de faire le point sur l’évolution de la coopération décentralisée.
La région Centre-Val de Loire a établi des partenariats avec 9 régions dans le monde :
• 3 en Europe (le Land de Saxe-Anhalt en Allemagne, la région de Malopolska en Pologne, la région de Pardubice en République tchèque),
• 3 en Asie (la province du Hunan en Chine, l’Etat du Tamil Nadu en Inde, la province de Luang Prabang au Laos),
• 3 en Afrique (la région de Meknès-Fès au Maroc, la région du Morgol en Mauritanie, la région de Mopti au Mali).
Les villes de la région ont également développé de très nombreuses coopérations avec des villes étrangères, dans les domaines de l’économie, de l’éducation et de la gestion urbaine.
Afin d’améliorer le partenariat entre l’État et les collectivités territoriales et pour une plus grande efficacité et cohérence de notre action extérieure, le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international a publié fin 2016 un Livre blanc intitulé « Diplomatie et territoires », fruit d’une large consultation avec les différents partenaires concernés et validé à l’unanimité par la Commission nationale de la coopération décentralisée le 23 novembre 2016. Ce Livre blanc formule une vingtaine de propositions (nouveau cadre institutionnel de partenariat, facilitation de l’accès aux financements internationaux…).

Présidé par le Préfet de la région Centre-Val de Loire, le CAR de l'État rassemble chaque mois les Préfets de départements de la région, les directeurs des services déconcentrés régionaux, le Recteur de l'académie Orléans-Tours, la Directrice Générale de l'ARS et la Directrice régionale de l'INSEE.

Le CAR de l'État se réunit chaque mois dans un lieu différent de la région.

Lien

La réunion du CAR en Préfecture a été suivie d'une visite de l'entreprise MAQUET SAS par le Préfet de région.

Plus d'informations ici

Partager :