Lutte contre les violences

Mise à jour : 03 décembre 2015

En France, une femme meurt tous les 2 jours et demi sous les coups de son compagnon. 10 % des femmes disent avoir été victimes de violences psychologiques, physiques ou sexuelles.

Un numéro à retenir : 39 19 (appel anonyme et gratuit) - Un site dédié : cliquer ici

La lutte contre les violences faites aux femmes s'exerce principalement dans sept grands domaines.

Consultez le 4ème plan interministériel de lutte contre les violences faites aux femmes 2014-2016, en cliquant ici

En matière d'égalité en droits et en dignité, les interventions et les activités de la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l'Egalité (DRDFEDirection Régionale aux Droits des Femmes et à l'Égalité) consistent à promouvoir :

  • L'information des femmes sur tous leurs droits : fonctionnement des centres d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF)
  • Les associations nationales de lutte pour l'accès aux droits et contre l'exclusion
  • Les associations nationales de lutte contre les violences faites aux femmes : fonctionnement des permanences téléphoniques nationales et soutien aux fédérations pour l'animation de leurs réseaux
  • Des lieux d'accueil, d'écoute, d'orientation et d'accompagnement des femmes victimes de violences - www.solidarite.gouv.fr
  • Des associations qui accompagnent les publics féminins en situation de vulnérabilité, et plus particulièrement les femmes issues de l'immigration
  • La lutte contre les discriminations sexistes et pour l'image des femmes dans les médias (guides du respect, manuels scolaires,...)
  • Des associations qui œuvrent à la promotion de la contraception et au suivi des dispositions relatives à l'IVG, ainsi qu'à d'autres aspects particuliers à la santé des femmes.

Dans le cadre de la lutte contre des violences de couples, des dispositifs comme les " coupons violences " ont été développés, conjointement avec la Police, la Gendarmerie et des associations.
Un travail important de maillage du territoire a été effectué. Des groupes de paroles pour la prise en charge des femmes victimes, des hommes auteurs et également des enfants ont été mis en place.

Des accueils de jour sont à la disposition des femmes victimes de violences de couples.