Actualité

Projet de territoire pour l'avenir de Fessenheim : rapport de la première année

Mise à jour : 06 février 2020

La centrale nucléaire de Fessenheim va fermer d’ici juin 2020 pour plusieurs raisons : c’est la plus ancienne des centrales françaises, c’est un engagement de campagne du président de la République et la fermeture de la centrale s’inscrit dans les grands objectifs énergétiques de la France.
Cela correspond à l’engagement de la France de réduire la part du nucléaire dans son mix énergétique.

Les réflexions collectives ont permis d’acter une ambition commune : devenir un territoire de référence à l’échelle européenne en matière d’économie bas-carbone, une économie reposant sur des filières d’excellence et d’innovation, créatrices d’emplois et de valeur ajoutée, et permettant d’assurer entre autres la réussite de la nécessaire mutation
économique des communes les plus concernées par la fermeture de la centrale.

Le renforcement des partenariats franco-allemands et l’investissement des pouvoirs publics dans ces accords contribuent à créer de la valeur ajoutée à l’échelle des zones transfrontalières du département et de la région.

A ce titre il est inscrit comme objectif prioritaire dans le cadre de la mise en oeuvre du Traité d’Aix-la-Chapelle. Ce projet participe à rendre ce territoire plus attractif pour les entreprises et les citoyens.

Retour sur la première année du projet de territoire de Fessenheim télécharger (PDF - 2 343,16 ko)