Actualité

Accès à l'emploi - La Garantie jeunes généralisée : retour d’expérience en Hauts-de-France

Mise à jour : 16 mars 2017

La loi dite « Travail » a instauré la généralisation du dispositif de la Garantie jeunes à compter du 1er janvier 2017 sur l’ensemble de la France. La Garantie jeunes a été généralisée en Hauts-de-France depuis 2015 : retour d’expérience.

La Garantie jeunes, qu’est-ce que c’est ?

Issue de la Garantie européenne pour la jeunesse, la Garantie jeunes est un dispositif d’accompagnement à destination des jeunes de 16 à 25 ans en situation de vulnérabilité qui ne sont ni « en emploi, ni en éducation, ni en formation » (NEET) visant à leur permettre d’accéder à l’emploi et à l’autonomie.

La Garantie jeunes offre aux jeunes la possibilité de multiplier pendant une période de 12 mois les périodes d’emploi ou de formation et de bénéficier sous condition de ressources d’une allocation en échange d’un engagement pendant toute la période. Le jeune s’engage ainsi à s’investir pleinement, à suivre un accompagnement personnalisé, à rechercher des opportunités d’emploi et à accepter les mises en situation professionnelles.

Le rôle des missions locales

Les missions locales accompagnent le bénéficiaire du dispositif de façon intensive et personnalisée en proposant notamment dans les six premières semaines un accompagnement collectif avec une présence quotidienne. Un conseiller référent de la mission locale suit le jeune et l’aide à résoudre ses difficultés en matière de mobilité, de santé, de logement tout en l’accompagnent dans sa recherche d’emploi ou de formation.

15 500 jeunes concernés par la Garantie jeunes en Hauts-de-France

Depuis 2015, le dispositif s’est généralisé sur l’ensemble de la région des Hauts-de-France. Aujourd’hui 15 500 jeunes sont en Garantie jeunes. Un peu plus de 9 500 sont entrés dans le dispositif en 2016. En situation de vulnérabilité financière, les jeunes sont également en difficulté d’insertion : près de 25 % d’entre eux résident dans un quartier prioritaire de la politique de la ville et 83 % sont peu ou pas qualifiés.

Plus de la moitié des jeunes sortent positivement du dispositif

Un des objectifs est d’accéder à l’autonomie sociale. Près de 40 % des jeunes ont ainsi bénéficié d’actions pour leur permettre de trouver un logement. Au regard de leur difficulté sociale plus de 2 jeunes sur 3 ont été accompagné pour des actions spécifiques relatives à leur santé ou à leurs démarches administratives.

L’objectif final est de garantir une solution d’insertion professionnelle aux jeunes en mettant en place un accompagnement rénové alternant parcours en entreprise et accompagnement renforcé en mission locale.

Ainsi, la quasi-totalité des jeunes ont au cours des 12 mois d’accompagnement bénéficié d’une immersion en entreprise. Des entreprises parrainent des cohortes de jeunes et les accompagnent pendant la durée de leur parcours. Elles proposent des immersions, participent à des sessions collectives en missions locales, des temps sportifs ou mettent en place des différents temps de rencontre avec leurs salariés. L’enjeu est de nouer rapidement pour le jeune un contact avec l’entreprise.

La mise en œuvre de ces différentes étapes d’accompagnement permet à plus de la moitié des jeunes de sortir positivement du dispositif. 36 % des jeunes sortent à l’emploi, en formation ou bénéficient d’un contrat en alternance. 15 % ont bénéficié d’au moins 4 mois d’immersion en entreprise.

Généralisation de la Garantie jeunes sur l’ensemble de la France

Au regard de ces constats, l’État a décidé de garantir l’accès à la Garantie jeunes à tous les jeunes éligibles de 16 à 25 ans. Par la loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et la sécurisation des parcours professionnels il a créé le droit universel à la Garantie jeunes. En Hauts-de-France, près de 15 700 jeunes NEET sont éligibles au dispositif en 2017 et pourraient en bénéficier.

Les parcours d’accompagnement contractualisé (PACEA)

La Garantie jeunes constitue une modalité intensive du nouveau parcours d’accompagnement contractualisé que mettent en place les missions locales en 2017 (PACEA). Par la mise en œuvre du PACEA, l’objectif est de garantir un droit à l’accompagnement à tous les jeunes sans conditions selon une logique de parcours et décloisonnant l’approche par dispositifs. Le PACEA fait du diagnostic l’étape clef de l’entrée en parcours pour proposer ensuite des étapes d’accompagnement avec des objectifs contractualisés.

Pour en savoir plus

Sur le site internet du ministère en charge du travail :

Le dossier sur le dispositif Garantie jeunes : http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/insertion-dans-l-emploi/mesures-jeunes/garantiejeunes/ dont la Foire aux questions (FAQ) : http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/insertion-dans-l-emploi/mesures-jeunes/garantiejeunes/article/faq-garantie-jeunes

Le communiqué de presse concernant la généralisation de la Garantie jeunes  sur l’ensemble de la France : http://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/grace-a-la-loi-travail-la-garantie-jeunes-devient-un-droit-universel-pour-tous

Sur le site de la Direccte Hauts-de-France :

Retour sur l’opération "Ambassadeurs Garantie Jeunes" du Calaisis (19-23 septembre 2016) : http://hauts-de-france.direccte.gouv.fr/Retour-sur-l-operation-Ambassadeurs-Garantie-Jeunes-du-Calaisis-19-23-septembre

Partager :