Actualité

Attractivité du territoire - Le préfet de région a participé au déplacement Linklille à Londres

Mise à jour : 20 octobre 2017

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a participé, le vendredi 20 octobre 2017 au déplacement à Londres organisé par le Comité Grand Lille.

Aux côtés de 250 « ambassadeurs » de la région et accompagné par Luc Johann, recteur de l’académie de Lille, il a soutenu le développement d’une coopération étroite entre les Hauts-de-France et le Royaume-Uni, qui fait partie du voisinage immédiat de la région. Nombre de nos politiques publiques ne peuvent se développer efficacement sur notre territoire sans une concertation étroite avec nos partenaires frontaliers. 
 
Des représentants de collectivités locales, d’entreprises, de services publics, de chambres consulaires, d’universités, d’associations, se sont ainsi rendus dans la capitale britannique avec l’objectif de renforcer nos liens avec nos partenaires d’outre-Manche mais aussi de développer de nouveaux axes de coopération.
 
Cette initiative est inédite par son ampleur et la diversité de ses participants. Elle vise, notamment, à convaincre les acteurs britanniques de coopérer avec les Hauts-de-France, territoire naturellement tourné vers ses voisins d’Europe du Nord-Ouest (Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Allemagne).
 
L’ouverture internationale constitue un axe majeur de développement pour notre région et le préfet de région a rappelé, au cours de ce déplacement, les nombreux atouts des Hauts-de-France, comme point d’entrée des Britanniques sur le continent européen mais aussi comme territoire à fort rayonnement économique, culturel, scientifique et universitaire, dont témoigne cette initiative du 20 octobre.
 
Après un temps d’échange commun à l’ensemble de la délégation régionale, Michel Lalande a exposé l’intérêt d’une coopération active avec nos homologues britanniques et les moyens d’y parvenir. Il a souligné notamment les opportunités de coopération existantes au travers des programmes Interreg France-Manche-Angleterre, Deux Mers et Europe du Nord-Ouest. Il a rappelé également que le développement de la coopération transfrontalière fait partie des objectifs entérinés par les gouvernements lors du Sommet franco-britannique d’Amiens en mars 2016.
 
Le préfet a participé, ensuite, à deux réunions de travail organisées avec l’appui de l’ambassade de France au Royaume-Uni :   
 - un échange sur le thème de la qualité de l’air et de la lutte contre la pollution atmosphérique, en présence de représentants de la ville de Londres et de la commission parlementaire britannique en charge de l’environnement,   
 - un entretien au Home Office (ministère de l’Intérieur britannique) sur les sujets de sécurité en partage au niveau territorial et des liens transmanche.

Partager :