Actualité

Luc Briard, nouveau conseiller diplomatique auprès du préfet de la région Hauts-de-France

Mise à jour : 02 septembre 2019

Luc Briard est conseiller diplomatique auprès du préfet de la région Hauts-de-France depuis le 2 septembre, succédant à Jeanne Tor-de Tarlé. L’affectation d’un diplomate auprès du préfet de la région Hauts-de-France traduit la volonté de l’Etat de renforcer la coopération territoriale entre l’Etat, les collectivités et les pays riverains, au premier rang desquels la Grande-Bretagne et la Belgique.

Luc Briard est né le 28 juin 1971. Il est agrégé d’histoire et conseiller des Affaires étrangères. Avant son arrivée, il était “numéro deux” de l’ambassade de France à Dakar, au Sénégal, adjoint à l’ambassadeur pendant quatre ans (2015 à 2019).
 
De 1998 à 2001, Luc Briard a été professeur d’histoire-géographie au lycée Jules Uhry de Creil dans les Hauts-de-France. Puis ila été directeur de l’Institut français à Gaza (2001 à 2005), attaché culturel au Maroc (2005 à 2006) et conseiller politique et de presse à l’Ambassade de France en Irak (2008 à 2010). En administration centrale, Luc Briard a officié en tant que chef du bureau Etat de droit, Liberté et reconstructions à la direction générale de la Mondialisation (2010 à 2012) dans lequel il était auparavant rédacteur pour les questions relatives à la zone Afrique du Nord Moyen Orient (2006 à 2008).
 
De 2012 à 2015, Luc Briard était chef du bureau des personnels contractuels à la direction des ressources humaines du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
 
Quelles sont les missions des conseillers diplomatiques auprès des préfets de région ?
 
Pour conduire leurs missions, les conseillers diplomatiques auprès des préfets de région bénéficient du soutien de tous les services de l’Etat existant en région et dans les départements. Ils doivent également appuyer les collectivités territoriales dans leurs relations extérieures et le soutien au développement économique à l'international, en coordination avec les services de l’Etat.
 
Du fait de sa situation doublement frontalière, la région Hauts-de-France comporte d'importants défis et opportunités en matière de coopération européenne.
 
Luc Briard sera ainsi étroitement associé aux travaux préparatoires liés à la perspective du Brexit, menés dans le cadre de la coopération franco-britannique. Il interviendra également dans le cadre de la coopération franco-belge, au travers de multiples rencontres entre les acteurs de part et d’autre de la frontière, ou dans le cadre de projets structurants tels que la coopération interportuaire ou la coopération en matière de sécurité.