Actualité

Série ZSP – culture // n°15 : jumelage musée du Louvre – Sevran et Aulnay-sous-Bois

Mise à jour : 03 décembre 2018
[Image347516]

Image347516 : © Carole Bedel

« Le Louvre chez vous »

Beaucoup de gens considèrent à tort que ce musée n’est pas fait pour eux. C’est faux. C’est un lieu qui appartient à tout le monde. Et pour le prouver, nous leur proposons d’emmener un petit bout du Louvre chez eux. » Jean-Luc Martinez, Président-Directeur du musée du Louvre.

Quels enjeux ?

Il s’agit de favoriser l’insertion des jeunes d’Aulnay-Sous-Bois et Sevran-Beaudottes via des activités culturelles, sportives, sociales et périscolaires, de rendre l’art accessible au plus grand nombre et œuvrer à la démocratisation culturelle.

En quoi consiste le projet ? 

Le projet comprend trois volets :

L’artothèque : 200 reproductions à emporter chez soi

Le musée du Louvre a mis à disposition des centres sociaux et bibliothèques des deux quartiers, une artothèque, constituée de reproductions de 200 œuvres autour de trois thématiques : les chefs- d’œuvre, le mouvement et les femmes.  Les habitants ont été invités à les emprunter gratuitement pour une durée de 3 semaines.

Des expositions de reproductions, avec possibilité d’emprunter les œuvres ont également eu lieu dans les résidences sociales.

Les animations 

Le Louvre a proposé des cafés et goûters, moments de convivialité et d’échanges entre habitants, et en famille, pour discuter et découvrir les œuvres de l’artothèque avec un intervenant du musée.

Les visites

Chaque mois, les habitants sont accueillis pour une visite guidée au musée du Louvre. Pour permettre aux passionnés de revenir, différentes thématiques sont proposées, de l’histoire du palais à la découverte de ses collections.

Pour qui ?

Plus de  4 200 personnes ont été touchées par ce projet : 2 460 jeunes et 1 824 adultes. Une stratégie de ciblage des jeunes de 18 à 25 ans a été mise en place permettant d’en toucher 470.

Les étapes du projet :

juillet 2016 : signature de la convention du projet

septembre 2016 : co-construction du projet avec les partenaires locaux : mise en place des instances de pilotage dont un comité opérationnel comprenant 20 acteurs locaux. 

Mise en œuvre des premières actions de préfiguration du projet : premières conversations et interventions auprès des habitants dans les centres sociaux, visites au musée, installation/animation d’un module de découverte du musée et de ses métiers à destination des enfants.

12 juillet 2017 : signature de la convention tripartite Louvre-préfecture-Sevran-Aulnay-sous-Bois.

25 avril 2017 :    inauguration du projet Le Louvre chez vous.

Janvier 2018 : résidence de l’écrivaine Valentine Goby financée par le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis pour un an. Sa résidence permet de témoigner par des traces écrites des métamorphoses opérées chez les habitants du fait de la présence du musée sur ce territoire.

13 octobre 2018 : inauguration de l’exposition à Sevran

24 novembre 2018 : restitution au Louvre. Les habitants ont partagé le résultat de leurs différents projets sur la scène de l’auditorium du musée.

Qui s’est mobilisé?

L’État, le musée du Louvre, les villes de Aulnay-sous-Bois et Sevran-Beaudottes.

Pour Sevran : la bibliothèque Marguerite Yourcenar,  le théâtre de la Poudrerie et la compagnie Piccola Famila, atelier Poulbot et l’espace François Mauriac, l’Université Populaire Intergénérationnelle, la maison de quartier Marcel Paul à Sevran, Pimm’s, l’association IDEES, les résidences sociales (Immobilière 3F, ADEF).

Pour Aulnay-sous-Bois : le théâtre Jacques Prévert, le conservatoire de danse et de musique, la bibliothèque Elsa Triolet, le centre social Espace Gros Saule, les jardins partagés « Ensauleillé », l’association Dono Manga, GRAJAR, les résidences sociales Calmette et Coallia.

Qui finance ?

L’État a financé ce projet à hauteur de 180 000 €.

- L’accès à la culture pour tous -

Le dispositif ZSP-Culture lancé en 2016 concerne le jumelage de 20 établissements culturels nationaux avec des territoires en zones de sécurité prioritaires (ZSP).

Initié par la préfecture de la région d’Île-de-France, l’objectif de ce dispositif est de favoriser l’accès à la culture à des publics qui en sont éloignés en mobilisant des établissements nationaux reconnus pour leur excellence culturelle.

La réussite de ces projets tient à leur ancrage local grâce aux partenariats de proximité qui ont été établis, à la pertinence  des actions menées qui sont le fruit d’une réflexion spécifique et d’un réel investissement des établissements et des villes.

Ces partenariats étroits permettent  de créer des dynamiques durables en mettant la culture au cœur des quartiers prioritaires, comme vecteur de l’épanouissement de ses habitants, comme moteur de l’éducation des enfants et de l’insertion des jeunes.

L’Île-de-France connaît une situation privilégiée en matière culturelle, et par ces jumelages, doit contribuer à la cohésion sociale en luttant contre les inégalités.