Tourisme : vers un nombre de touristes étrangers record en Île-de-France en 2017

Mise à jour : 31 juillet 2017

© DR

Après un recul important de la fréquentation lié aux attentats de 2015 et 2016, Paris et l’Île-de-France retrouvent cette année une fréquentation équivalente à l’année 2007. La région connaît actuellement un niveau record, non égalé depuis 10 ans.

Tous les indicateurs à la hausse en Île-de-France

« La reprise du tourisme est bel et bien engagée en France et notre pays devrait attirer entre 88 et 89 millions de touristes en 2017, soit une hausse de 6 % par rapport à 2016 »  a annoncé Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

En Île-de-France, après 2 années de baisse significative de fréquentation touristique, de l’ordre de -30 % , due en partie aux attentats qui ont touché notre pays, la fréquentation touristique de la région capitale au cours des quatre premiers mois de l’année, a atteint un niveau record avec 14,8 millions de visiteurs, la meilleure depuis 10 ans, a annoncé en juillet l’Office du tourisme et des congrès de Paris.

De plus, les arrivées aériennes internationales progressent de 6,2 % depuis le début de l’année, impactant à la hausse la fréquentation hôtelière du Grand Paris - + 12,5 % par rapport à l’année précédente - et donnant une impulsion supplémentaire à l’économie locale. Le tourisme est un vecteur essentiel du rayonnement de la France à l’international ; la capitale jouant un rôle majeur dans ce secteur.

Paris, capitale attractive et séduisante

À noter le retour de visiteurs étrangers de nationalité américaine ou japonaise, enclins à bouder l’hexagone ces 2 dernières années, mais aussi le retour aussi d’une clientèle européenne de proximité, notamment allemande et espagnole.

Ce retour en force tient à plusieurs paramètres : le plan de relance de 18 millions d’euros qui, selon Atout France, a porté ses fruits, ainsi que l’adoption d’un label sécurité par la préfecture de police visant à rassurer les touristes réticents à l’idée de venir à Paris.

Ce label mutualise, évalue et ajuste les efforts de sécurité de l’ensemble des acteurs du tourisme de Paris et de ses alentours : les commerçants, les hôteliers ou les musées, pour être plus efficients.

Enfin, Paris a été élue destination mondiale préférée des touristes, parmi 26 autres pays, selon une étude publiée ce mois-ci, devant Rome, New-York ou Londres.

Ainsi, l’objectif fixé par le gouvernement d’accueillir 100 millions de touristes étrangers à l’horizon 2020 semble atteignable, ce qui permettrait d’engranger 50 milliards de recettes touristiques et de créer 300 000 emplois supplémentaires.

Partager :