Station F – Une offre de services inédite au service des start-up

Mise à jour : 29 juin 2017

© DR

Le 29 juin dernier, le Président de la République Emmanuel Macron a inauguré la Station F, le plus grand campus de start-up au monde, créé par Xavier Niel, le fondateur de Free. Station F devient ainsi le bâtiment « Totem » de la French Tech et de la présence de l’Etat territorial aux côtés et en soutien à l’écosystème des start-up.

Réunies en un guichet unique, les administrations régionales partenaires de Station F délivreront un service de proximité aux start-up avec un double objectif :

  • informer et accompagner les start-up avec des entretiens bilatéraux et des sessions d’information devant un public d’entrepreneurs ;
  • expérimenter pour faire évoluer l’offre de services publics. Ce second objectif est, par ailleurs, complété par l’offre proposée dans la réponse à l’appel à projets du programme des investissements d’avenir attendue pour le 17 juillet 2017.

Un travail d’équipe mené par le préfet SGAR

Dès septembre 2016, Yannick Imbert, préfet secrétaire général pour les affaires régionales (SGAR), a contacté la mission French Tech, initiatrice du projet, qui souhaitait faire de Station F son bâtiment « totem » et Roxanne Varza, chef d’entreprise et directrice de Station F. Des ateliers de travail entre les équipes constituées de la mission French Tech, du préfet SGAR et de ses équipes et des administrations volontaires pour participer au projet se sont régulièrement réunis.

Tout au long de la construction du projet, Yannick Imbert a fédéré les équipes et les a ralliées à son engouement pour Station F. Ainsi, la DIRECCTE, l’URSSAF, la DRFIP, les Douanes, la DRIEE, la préfecture de police, la Caisse des dépôts, la Banque de France et Pôle Emploi se sont impliquées dans Station F pour mettre en cohérence leur offre de services et les besoins des start-up.

Une offre co-construite entre les partenaires du projet et les start-up

La présence de l’État régional à Station F constituera une offre de services non seulement inédite mais également innovante. En effet, la mission s’inscrit dans un processus d’amélioration par l’expérience et par co-construction avec les start-up.

L’offre de services ne sera donc pas figée dans le temps, les services et les outils évolueront en fonction des besoins exprimés par les bénéficiaires des services publics à Station F : les start-up.

Le barcamp État régional X Start-up organisé par le pôle moyens et mutualisations du SGARSecrétariat général pour les affaires régionales fin juin a permis aux start-up d’exprimer leurs besoins spécifiques et à l’État régional de renforcer son offre.

-

Pour en savoir plus
https://stationf.co/fr/

Partager :