Immobilier - Relance et dynamisme pour le marché de l’immobilier de bureaux francilien

Mise à jour : 27 septembre 2017

La Défense © Les Échos

Le marché de l’immobilier d’entreprise en Île-de-France est un des révélateurs de l’attractivité et de la dynamique du tissu économique. Afin de mieux comprendre ce marché complexe et ses enjeux, la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) d’Île-de-France a publié une note de conjoncture et d’analyse rétrospective.

Plus de 1,9 million de m² de bureaux ont été commercialisés en Île-de-France en 2016 (contre 1,7 million de m² en 2015) dont 900 000 m² à Paris contre 675 000 m² en 2015.
19,6 milliards d’euros ont été investis en 2016 en immobilier de bureaux en Île-de-France en progression de 3 % en un an, avec une année historique pour Paris et notamment le Quartier central des affaires (QCA). Le marché francilien de l’investissement reste, cependant, très nettement dominé par les investisseurs français (69 % des montants investis).

Une production qui elle aussi augmente

Après plusieurs années de stagnation dans le domaine de la construction d’immobilier de bureaux, la relance s’est progressivement opérée et l’année 2016 a été marquée par une forte augmentation des surfaces disponibles en chantier (+ 36 %). Les conditions de financement toujours favorables, ainsi que l’attrait des utilisateurs pour ce type de surfaces, devraient relancer une production d’immeubles neufs. L'augmentation des mises en chantier en 2015 et encore plus fortement en 2016, laissent présager une stimulation des livraisons du neuf.

Des prévisions encourageantes pour 2018

Les livraisons d’immeubles, qui ont connu une baisse depuis trois ans, ont atteint, en 2016, une surface globale de 895 000 m², et en 2017 près d’un million de m² doivent être livrés.
Au niveau de l’offre en projet, un peu plus de 2,6 millions de m² de bureaux ont déjà obtenu un permis de construire et attendent d’être lancés, dont 1 million de m² potentiellement livrables en 2018, en sus des 700 000 m² déjà en cours de chantier qui doivent être livrés. Le quartier de la Défense concentre toujours le plus important volume d'offre future avec fin 2016, un peu plus de 500 000 m² prêt à être lancés, suivi du pôle Nord de Paris.

Pour en savoir plus
Site de la DRIEA

Partager :