Paris 2024 : Tout commence maintenant !

Mise à jour : 15 février 2017

Paris 2024 : Tout commence maintenant !

Le comité Paris 2024 a débuté vendredi 3 février sa campagne internationale pour soutenir la candidature de la capitale française aux Jeux Olympiques d’été 2024 avec entre autre, le lancement de son site internet et la publication de son slogan « Made for sharing ».

Alors que la désignation du pays hôte aura lieu le 13 septembre prochain à Lima, la ville Lumières fait office de favorite aux côtés de Los Angeles, d’autant que la candidature française peut s’appuyer sur trois personnalités importantes du monde sportif tricolore pour jouer les globe-trotteurs et tenter de convaincre les membres du CIO.

En effet, Bernard Lapasset, ancien président de l’International Rugby Board et Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë, ont tous deux été nommés coprésidents du comité Paris 2024 et ne cessent de promouvoir la candidature parisienne depuis plus d’un an aux quatre coins du monde.
Ces derniers peuvent par ailleurs compter sur Teddy Riner, double champion olympique de judo et véritable ambassadeur de luxe auprès des institutions olympiques internationales pour mener à bien leur mission.

Les Jeux du développement durable

Sur le plan logistique, Paris dispose déjà de réseaux de transports cohérents connectés aux sites sélectionnés ainsi que de capacité d’hébergement suffisante. Seuls la piscine et le village olympiques restent à construire.

Par ailleurs, comme le mentionne Michaël Aloïso, les points forts de la candidature parisienne seront les « notions d’héritage et de développement durable » puisque les organisateurs affirment vouloir « construire un projet de société de long terme » et misent donc sur l’immatériel et les progrès en matière environnementale et sociale. De fait, Paris 2024 a prévu de créer en cas de succès un organisme chargé de gérer l’après, une première dans l’histoire des JO,  afin « de ne pas abandonner le projet à long terme en court de route », comme le rappelle Bernard Lapasset. Autant de mesures qui ont incité l’association de protection de l’environnement WWF et le prix Nobel de la Paix Mohamed Yunus, chantre de l’économie sociale et solidaire, a apporté leur soutien à Paris 2024.

Des retombées économiques et sociales conséquentes pour Paris et l’Île-de-France

Si Paris présente un budget de 6,6 milliards d’euros pour l’organisation de ces olympiades, une étude publiée en juin 2016 chiffrait à 10,7 milliards d’euros et 250 000 emplois pérennes, les retombées potentielles des JOJournal officiel en France et plus particulièrement en IDF.

Sébastien Troussel, président PS du conseil départemental de Seine-Saint-Denis considère ainsi que ces Jeux sont « une formidable opportunité de construire un héritage pour nos enfants qui sera bénéfique à l’ensemble du territoire ». Un souhait et une vision largement partagés par les organisateurs qui entendent profiter de l’élan olympique pour étendre la pratique sportive vers des publics aujourd’hui moins concernés.