Actualité

Concours des Métiers d’Art 2017 : mettre en valeur les talents de demain

Mise à jour : 01 décembre 2017

Dans un souci de valoriser de jeunes talents créatifs, la préfecture d’Ile-de-France, préfecture de Paris, organise le concours des Métiers d’Art. Mis en place chaque année, le prix a pour objectif d’encourager et de valoriser les savoir-faire spécifiques aux métiers d’art à travers les œuvres présentées par les différents candidats franciliens. Les prix seront décernés par Michel Cadot, préfet de la région Île-de-France, préfet de Paris les 15 et 19 décembre prochains.

Des candidats aux profils divers

Les candidats sont des élèves issus de lycées professionnels, d’écoles techniques, d’écoles d’art, mais aussi des jeunes qui font une formation en alternance. Continuer de développer l’apprentissage nécessite un engagement collectif de l’État, des régions, et d’autres acteurs concernés, car cela permet un accès plus facile à l’emploi. Ce concours est donc l’occasion de mettre en lumière cette filière qui offre des perspectives de carrière passionnantes.
Le prix Avenir métiers d’art est attribué à l’échelon régional puis national. Tous les premiers prix régionaux sont conviés par la suite au jury national. Pour chaque échelon, concourent séparément des candidats de :

  • niveau III : diplôme des métiers d’art (DMA) ou brevet de technicien supérieur (BTS) ;
  • niveau IV : brevet des métiers d’art (BMA) ou BAC ;
  • niveau V : certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ou brevet d’études professionnelles (BEP).

Une sélection exigeante

Vendredi 15 décembre se tiendra à la préfecture de région d’Île-de-France, préfecture de Paris, le volet régional du prix Avenir métiers d’art pour les niveaux IV et V. Pour le niveau III, les candidats présenteront leurs œuvres le mardi 19 décembre.
Le jury régional sera composé de représentants du monde professionnel, culturel et éducatif. Les candidats présenteront à tour de rôle leurs œuvres pendant 15 minutes et le jury aura pour mission d’élire à bulletin secret un lauréat pour chaque niveau. Les lauréats franciliens accéderont au concours national.