Environnement / Énergie

Mise à jour : 10 décembre 2015

L'Île-de-France, située au cœur du Bassin parisien, bénéficie de conditions naturelles privilégiées : son territoire est composé pour les trois-quarts d’un environnement rural, naturel et riche de milieux et paysages variés.  Cependant, la région connait une fragilité environnementale due, notamment, à la forte concentration de sa population et de ses activités économiques.

Pour ce qui relève de sa responsabilité, le préfet de la région d'Île-de-France, préfet de Paris, est assisté par la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l'Énergie d’Île-de-France ( DRIEE ). Sont ainsi exercées plusieurs polices de l’environnement (installations classées, police de l’eau, inspection des sites, déchets…) et des polices de sécurité (équipements sous pression, véhicules) ainsi que le rôle d’Autorité Environnementale. De façon générale, la DRIEE a vocation à répondre à l’ensemble des  priorités inscrites dans les «orientations stratégiques à trois ans pour l'État en Ile-de-France » définies par le préfet de région. Au premier rang de celles-ci figurent la territorialisation du Grenelle de l’environnement – l’Ile-de-France comme « première éco-région d’Europe », Grand Paris –, l’action pour la compétitivité durable des territoires et la promotion de la qualité de vie des franciliens.

Par ailleurs, le préfet de la région d'Île-de-France est le préfet coordonnateur du bassin Seine-Normandie , ce qui signifie qu’il coordonne la gestion de la ressource en eau du Bassin. A ce titre, il préside le conseil d’administration de  l’Agence de l’Eau Seine-Normandie . Le directeur régional et interdépartemental de l’environnement et de l'énergie est également délégué de bassin pour le bassin Seine-Normandie. Il est placé près du préfet coordonnateur de bassin et chargé d’animer et de coordonner la politique de l’État dans le domaine de l’eau, afin de garantir une gestion équilibrée de la ressource tant qualitative que quantitative.

Pour mener à bien ces différentes politiques, les interactions nécessaires sont également conduites avec les directions chargées de l'aménagement et de l'équipement ( DRIEA ), du logement ( DRIHL ), des entreprises et de l'économie ( DIRECCTE ).

Le préfet de région est également délégué territorial de l’ ADEME , qui met en œuvre le Grenelle de l’environnement dans les secteurs de l’énergie, des déchets, de la qualité de l’air et des déplacements.

Au niveau du département de Paris, le préfet s’appuie sur une unité territoriale de la DRIEE qui permet aux différents acteurs  (entreprises, collectivités, associations de protection de l’environnement…) de s’adresser à un interlocuteur unique pour tous les sujets relatifs à la protection, au contrôle et à l’expertise environnementale.

Pour en savoir plus sur :

► L’environnement

  • Le schéma régional de cohérence écologique (SRCESchéma régional de cohérence écologique) est le volet régional de la trame verte et bleue. Co-élaboré par l’État et la Région entre 2010 et 2013, il a pour objet principal la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques. A ce titre :
     • il identifie les composantes de la trame verte et bleue (réservoirs de biodiversité, corridors écologiques, cours d’eau et canaux, obstacles au fonctionnement des continuités écologiques) ;
     • il identifie les enjeux régionaux de préservation et de restauration des continuités écologiques, et définit les priorités régionales dans un plan d’action stratégique ;
     • il propose les outils adaptés pour la mise en œuvre de ce plan d’action.
    Consultez l’ensemble des éléments du SRCE adopté en 2013 : SRCE Île-de-France adopté
  • La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction ( Convention de Washington )

►  La gestion de l’eau et des milieux aquatiques

►  Les énergies et le climat

Schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie (SRCAE) & Schéma régional éolien (SRE)

Après avoir été approuvé à l’unanimité par le Conseil régional le 23 novembre 2012, le préfet de la région Île-de-France a arrêté le 14 décembre 2012 le Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Énergie d’Île-de-France (SRCAE).

Le SRCAE d’Île-de-France, élaboré conjointement par les services de l’État (DRIEE), de la Région et de l’ADEME en associant de multiples acteurs du territoire dans un riche processus de concertation, fixe 17 objectifs et 58 orientations stratégiques pour le territoire régional en matière de réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre, d’amélioration de la qualité de l’air, de développement des énergies renouvelables et d’adaptation aux effets du changement climatique.

http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/schema-regional-du-climat-de-l-air-r507.html

Le Schéma régional éolien a été  arrêté le 28 septembre 2012

 

  • Voir les autres informations concernant l'énergie/climat (énergie renouvelable, géothermie, certificats d'économies d'énergie, etc .)

►  Les déplacements et les véhicules

 

► Associations de protection de l'environnement


Pour plus d'informations consulter http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/associations-r527.html