Actualité

J-7 avant « EU SEQUANA 2016 »

Mise à jour : 29 février 2016

LE RISQUE INONDATION : PREMIER RISQUE NATUREL EN ÎLE-DE-FRANCE

Le risque inondation est le premier risque naturel majeur en Île-de-France. Si les crues sont des phénomènes naturels des cours d’eaux, leur impact sur la vie quotidienne des habitants, sur l’activité économique ou sur l’organisation sociale peut être considérable, notamment dans la région francilienne qui héberge 12 millions d’habitants, 1/3 de l’activité économique nationale et les principaux lieux de décision économiques et politiques.

830 000 habitants se trouvent en zone inondable en Île-de-France, tout comme plus de 55 000 entreprises et 620 000 emplois. Une crue de type 1910 (crue centennale de référence) aujourd’hui causerait jusqu’à 30 milliards d’euros de dommages directs et jusqu’à 60 milliards sur 5 ans, selon une étude de l’OCDE. 5 millions de personnes seraient impactés dans leur vie quotidienne et 1,5 million d’entre eux se retrouveraient sans électricité.

Si une crue est inéluctable, les pouvoirs publics, les entreprises et les particuliers sont néanmoins en mesure d’adopter des mesures de protection et d’anticipation. L’exercice EU Sequana 2016 s’inscrit dans cette démarche, qui vise tout à la fois à tester la gestion de crise qu’à sensibiliser la population au risque d’inondation.

L’EXERCICE EU SEQUANA 2016 : UN TEST GRANDEUR NATURE

La préfecture de police de Paris organisera, du 7 au 18 mars prochains, le premier exercice zonal européen de gestion de crise simulant une crue centennale de la Seine en Île-de-France. Coordonnée par le Secrétariat général de la Zone de Défense et de sécurité de Paris, EU SEQUANA, grâce à un financement appuyé par la Commission européenne, va mettre en lien 90 participants franciliens, opérateurs publics et privés mais également européens (Espagne, Belgique, Italie, République Tchèque) dans le cadre d’un exercice d’une ampleur extraordinaire.

Il s’agira en particulier de tester :
► la coordination des différents acteurs de la gestion de crise ;
► les chaînes de commandement ;
► la mise en œuvre de certains plans de secours ;
► le déploiement des moyens sur le terrain ;
► pour chaque opérateur, tout ou partie de son plan de continuité d’activité

Cet exercice s’inscrit dans le cadre d’une prise de conscience collective, à l’échelle européenne, notamment à la suite des inondations exceptionnelles à Prague en 2002 et à Londres en 2007. Avec l’entrée en vigueur de la directive européenne relative à l’évaluation et à la gestion des risques d’inondation en novembre 2007, des avancées significatives ont été réalisées en Île-de-France. Une stratégie locale, déclinant la directive européenne et la loi d’application, a donné lieu à la mise en place d’une gouvernance du risque inondation, co-pilotée par le préfet de région et le préfet de police.

LES ENJEUX POUR LA PRÉFECTURE DE RÉGION

La préfecture de Paris et d’Île-de-France est particulièrement concernée par le risque d’inondation puisque son bâtiment est directement situé en zone inondable.

En écho à l’exercice EU Sequana 2016, une simulation sera organisée à la préfecture de région, jeudi 10 mars, afin de tester le Plan de continuité d’activité (PCA) et le Plan de protection contre les inondations (PPCI), le but étant de contrôler d’une part les procédures de gestion de crise internes et  d’autres part les capacités de la préfecture à intervenir, même en temps de crise, auprès des plus vulnérables. Il s’agira notamment de tester le plan d’évacuation d’un centre d’hébergement francilien en lien avec la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (DRIHL).

Tout au long du mois de mars, plusieurs actions de sensibilisation à destination des agents de la préfecture de région seront également menées en parallèle à cet exercice.

Parmi celles-ci, une exposition sur le risque d’inondation en Île-de-France sera installée dans le hall de la préfecture du 1er au 25 mars, ainsi que dans toutes les préfectures de département ainsi que dans les locaux de la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie.

POUR ALLER PLUS LOIN

• Pour savoir si votre habitation est en zone inondable : http://cartorisque.prim.net
• Sur EU Sequana 2016 : http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Sequana/EU-Sequana-2016
• Sur le phénomène naturel des crues : www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/connaissance-et-prevision-des-r258.html
• Sur la constitution d’un kit de survie et d’un plan d’urgence : www.risques.gouv.fr/risques-majeurs/anticiper-une-situation-durgence
• Pour les prévisions météo : www.meteofrance.com
• Sur la prévision des crues : www.vigicrues.gouv.fr
• En cas de crue majeure : www.prefecturedepolice.fr

Simulation d'une crue centennale de la Seine en amont de Paris (Val-de-Marne)