Dossiers : Géographie

Mise à jour : 13 juillet 2017

La géographie de l'Île-de-France est marquée, sur le plan physique, par sa situation au centre d'un bassin sédimentaire, le bassin parisien, au relief relativement plat, irrigué par un fleuve navigable, la Seine, dont les principaux affluents convergent précisément dans cette région, par un climat tempéré et des sols agricoles très fertiles, et sur le plan économique, par la présence en son centre de Paris, capitale et principale agglomération urbaine de la France.
Avec une superficie de 12 012 km², l'Île-de-France est l'une des plus petites régions françaises, (la plus petite de la France métropolitaine après la Corse et l'Alsace), mais de loin la plus importante par sa population (12,1 millions d'habitants, soit près de 19 % de la population française) et par son produit intérieur brut : 30 % du PIB total de la France métropolitaine (source : INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques).
Concentrant les pouvoirs économiques, administratif et politique d'un pays très centralisé, elle est au centre d'un réseau de communication qui se ramifie en étoile autour de Paris.

 

Découpage administratif

 

Paris, à la fois commune, département et siège des institutions, dispose d’une organisation administrative particulière. Deux préfectures aux compétences distinctes et aux missions complémentaires sont présentes sur son territoire : d'une part la préfecture de la région d'Île-de-France, préfecture de Paris, qui ne font plus qu'une depuis le 1er juillet 2010, d'autre part la préfecture de Police . Le conseil de Paris  est, quant à lui, l'assemblée délibérante propre au département et à la commune. La superficie du département est de 10 540 hectares découpé en 20 arrondissements.

 
La Seine-et-Marne  est le département le plus vaste de la région (591 665 hectares et 514 communes). Il est administré par une préfecture à Melun et quatre sous-préfectures : Fontainebleau , Meaux , Provins  et Torcy. Il est découpé en 43 cantons qui forment le conseil départemental. 

  
Les Yvelines , département d'une superficie de 227 088 hectares composé de 262 communes, d'une préfecture (Versailles), de trois sous-préfectures (Mantes-la-Jolie, Saint-Germain-en-Laye et Rambouillet ), et de 39 cantons.

  
L'Essonne , d'une superficie de 180 439 hectares, est composé de 196 communes, d'une préfecture (Evry), de deux sous-préfectures (Palaiseau  et Etampes) et de 42 cantons.

  
Les Hauts-de-Seine , le plus petit département de la région (17 541 hectares), composé de 36 communes, une préfecture (Nanterre), de deux sous-préfectures (Antony  et Boulogne-Billancourt) et de 45 cantons.

  
La Seine-Saint-Denis , département d'une superficie de 23 581 hectares, composé de 40 communes, d'une préfecture (Bobigny), de deux sous-préfectures (Le Raincy  et Saint-Denis) et de 40 cantons.

  
Le Val-de-Marne , département d'une superficie de 24 411 hectares, composé de 47 communes, d'une préfecture (Créteil), de deux sous-préfectures (l'Hay-les-Roses et Nogent-sur-Marne) et de 49 cantons.

  
Le Val-d'Oise , département d'une superficie de 124 857 hectares, composé de  185 communes, d'une préfecture (Cergy-Pontoise), de trois sous-préfectures (Argenteuil, Sarcelles  et Pontoise) et de 39 cantons .

 

 

 

 

Partager :