4. LA CONCERTATION

Mise à jour : 29 novembre 2015

4. LA CONCERTATION

 COMMENT SE FAIT LA CONCERTATION DANS LES TERRITOIRES ?

Le préfet de la région a lancé en septembre 2014 une consultation générale en transmettant le projet de SRCI aux communes et EPCIEtablissement Public de Coopération Intercommunale à fiscalité propre de grande couronne, en les invitant à en délibérer. Auparavant, mais aussi tout au long de la procédure du SRCI, les préfets des quatre départements de grande couronne et le préfet de région restent à l’écoute des élus locaux, et rencontrent beaucoup d’entre eux.

En plus des échanges au sein de la CRCI, des réunions sont prévues par secteurs géographiques, entre représentants de l’État et des territoires. Le rapporteur général de la CRCI et ses assesseurs, consultent également  et sont  à l’écoute des élus pour porter la voix des territoires au sein de la commission.

Enfin, les communes et intercommunalités à fiscalité propre qui seront impliquées par les évolutions de la carte intercommunale qui résulteront du SRCI, seront à nouveau consultées, en 2015, par les préfets de département.

 

► QUELLES SONT ET SERONT LES INTERACTIONS AVEC LA FUTURE MÉTROPOLE DU GRAND PARIS ?

Outre la question pour les communes limitrophes de la petite couronne de rejoindre ou non la Métropole du Grand Paris (MGP) au 1er janvier 2016, l’ensemble de l’Île-de-France va évidemment être impacté par la création de cet ensemble métropolitain de plus de 6,5 millions d’habitants regroupant les communes des quatre départements du cœur de l’agglomération. La MGP sera la voisine proche ou immédiate des nouvelles intercommunalités de l’unité urbaine qui ressortiront du SRCI, et elle constituera avec la Région, les départements et l’État, l’un des acteurs majeurs des politiques publiques en Île-de-France.

L’aménagement, le développement économique, le logement, seront bien sûr quelques-uns des sujets de dialogue entre la MGP et les autres intercommunalités de l’agglomération parisienne. Il est important que les différentes entités construisent leur avenir ensemble, sans créer un effet de frontière néfaste au détriment des autres territoires. Des interactions majeures vont donc s’établir entre la MGP et les autres intercommunalités qui l’entourent.