Retour sur la 1ère convention de la commande publique

Mise à jour : 19 octobre 2017

La Plate-forme régionale des achats en Nouvelle-Aquitaine a organisé, le 11 octobre 2017, en partenariat avec le ministère des Armées, la première convention de la commande publique pour présenter aux acteurs économiques locaux les marchés publics des services de l’État. L'objectif était de permettre un accès à la commande publique plus facile pour les entreprises locales.

Plus d’une centaine de professionnels, notamment de responsables de PMEPetites et moyennes entreprises / TPE et d’organismes professionnels, a participé à cette rencontre. Dans une ambiance constructive et conviviale, ces derniers ont obtenu des réponses à leurs interrogations sur la mise en œuvre de la réglementation des marchés publics portés par les services de l’État.

Le montant des achats de l’État en Nouvelle-Aquitaine (en dehors des domaines de la défense et de la sécurité) a atteint 527 millions d’euros en 2016. 53 % relèvent du domaine immobilier.

En 2017, 103 PMEPetites et moyennes entreprises / TPE sont titulaires des marchés régionaux pour 185 lots attribués, soit 56 %. À titre d’exemple, ce sont 95 PMEPetites et moyennes entreprises / TPE titulaires pour 140 lots notifiés pour le marché de travaux de second œuvre, soit 68 %.

Au cours de cette manifestation, plusieurs thématiques ont été présentées :

  • l’organisation des achats de l’État, donneur d’ordre en région,
  • la programmation par domaines ou segments d’achats pour les années à venir 2017 / 2020,
  • des précisions sur l’exécution des clauses sociales d’insertion dans les marchés.

Trois ateliers ont été organisés autour des thèmes suivants :

  • les clés pour rédiger une offre,
  • maîtriser la dématérialisation,
  • l’innovation dans les achats.

De nombreux rendez-vous d’affaires ont permis des échanges entre les entrepreneurs et les acheteurs publics de différentes administrations sur les perspectives des marchés publics en Nouvelle-Aquitaine.
En raison du succès de cette première convention, ce type de rencontres sera renouvelé dans les mois qui viennent, toujours dans l’objectif de conforter le tissu économique du territoire en facilitant l’accès des marchés de l’État aux PMEPetites et moyennes entreprises / TPE.