Dossiers : L'égalité femmes/hommes en Nouvelle-Aquitaine

Mise à jour : 12 juin 2018

infos TDF de l'égalité

Déclarée « Grande cause du quinquennat » par le Président de la République, l'égalité entre les femmes et les hommes fait l'objet, en Nouvelle-Aquitaine, d'une politique publique intégrée, volontariste et partenariale.

Le Tour de France de l'Egalité

 

Tour de France de l’égalité femmes/hommes
Lancé en octobre 2017 par le Premier ministre et la Secrétaire d’État en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, le Tour de France de l’égalité femmes-hommes avait pour objectifs de :

  • recueillir la parole des femmes et des hommes sur l’égalité au quotidien, les difficultés rencontrées et les propositions formulées pour la faire progresser ;
  • faire émerger et partager les bonnes pratiques, faire connaître les dispositifs innovants qui existent à l’échelle d’un territoire, identifier les nouveaux chantiers à ouvrir et les actions à mener.

    Au plan national, plus de 800 ateliers ont été organisés ayant réuni plus de 55000 participants dont 70 % de femmes et 30 % d’hommes. Il s’agit de la plus grande consultation citoyenne jamais organisée.

En Nouvelle-Aquitaine, le Tour de France de l’égalité a permis la tenue de 105 ateliers et réuni 6 309 participant(es). Cette campagne, déployée dans tous les départements, a suscité un fort engouement des partenaires et des citoyen(nes). Les ateliers ont permis de balayer l’ensemble des thématiques, avec des formats (groupes de parole, conférences, théâtre forum, atelier de cirque, expositions…) et des tailles (5 à 500 personnes) très variés.

La participation au Tour de France a été marquée par la grande diversité de profils des participants. Elle a mobilisé toutes les catégories sociales et professionnelles et s’est avérée très inter-générationnelle. Comme au plan national, elle a néanmoins été majoritairement investie par des femmes.
Quelques idées force générales peuvent être dégagées :

Professionnel(les) et citoyen(nes) conviennent que notre arsenal législatif et réglementaire est relativement complet en France, sur la question de l’égalité femmes-hommes. Il faut désormais s’assurer de l’effectivité de la loi.

Quel que soit le thème traité, la question de l’éducation et de la sensibilisation dès le plus jeune âge est soulignée. La prévention et la sensibilisation des plus jeunes se dégage comme la priorité première.

Il s’avère nécessaire d’accroître encore la formation des professionnel(les), tant sur les enjeux des violences faites aux femmes que de l’égalité professionnelle.
Il ressort le besoin d’accroître sensiblement la visibilité des femmes dans l'espace public à tous les niveaux et dans tous les secteurs.

Plus d'informations sur le Tour de France de l'Egalité : egalite-femmes-hommes.gouv.fr