Armées en région

Mise à jour : 12 septembre 2019

Environ 20 000 personnels civils et militaires de la défense sont présents en Occitanie. Au total, le ministère des armées occupe une surface de 23 000 ha, soit 8 % des emprises de la défense sur le territoire national.
L’Occitanie concentre essentiellement des unités de l’armée de terre majoritairement regroupées au sein de la 11ème brigade parachutiste, une des brigades interarmes des forces terrestres, spécialisée dans l’engagement par la 3ème dimension, dont l’état-major est à Toulouse.
Ses principaux régiments en Occitanie sont le 1er régiment de chasseurs parachutistes (1e RCP) de Pamiers, le 1er régiment de hussards parachutistes (1e RHP) de Tarbes, le 1e régiment du train parachutiste (1e RTP) de Toulouse, le 17e régiment du génie parachutiste (17e RGP) de Montauban, le 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (3e RPIMa) de Carcassonne, le 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres, le 35e régiment d'artillerie parachutiste (35e RAP) de Tarbes.
On compte également la présence de l’état-major de la 6ème BLB à Nîmes qui comprend, sur la région, la 13è Demi-brigade de Légion étrangère (DBLE) à La Cavalerie (12), le 1er Régiment étranger de Génie à Laudun et le 2ème Régiment étranger d’Infanterie à Nîmes (30). Le régiment de soutien du combattant (RSC) est installé à Toulouse.
La région Occitanie accueille tout ou partie de cinq bases de défense, Toulouse-Castres, Carcassonne, Montauban-Agen, Nîmes-Orange-Laudun, Pau-Bayonne-Tarbes. Deux plateformes achats-finances (PFAF) sont compétentes, celles de Bordeaux et Toulon. On compte également la présence de la DGA Techniques aéronautiques, expert du ministère pour la sécurité des aéronefs, les agressions électromagnétiques, l’aéromobilité et les matériaux.

Sommaire

Actualités liées