Dossiers : Le Lab-O, laboratoire d'innovations des services de l'Etat en Occitanie

Mise à jour : 09 décembre 2018

Présentation du Lab-O

Le Lab-O permet aux agents des services de l'Etat de découvrir et d'expérimenter de nouvelles manières de travailler, de concevoir et de mettre en oeuvre des politiques publiques. Il propose diverses activités dans des lieux inspirants, hors des murs de l'administration, au cœur de l’écosystème innovant : visites de fablab et d'incubateurs de start-ups, rencontres avec des acteurs privés et publics de l'innovation, formations innovantes, appui à la conception et à l'organisation d'ateliers créatifs et participatifs, accompagnement à la conduite de projets innovants... 

Le Lab-O: kesak-O?

Un Lab-O, pour quoi faire ?

Dans le cadre d’un appel à projet national, le préfet de la région Occitanie a porté un projet de laboratoire d’innovation publique pour l’ensemble des services de l’Etat de la région. L’objectif est de permettre aux agents de découvrir et d’expérimenter de nouvelles manières de travailler et de concevoir ou mettre en œuvre les politiques publiques. Parce que les attentes de la société civile et des agents évoluent, parce que les méthodes traditionnelles rencontrent leurs limites, dans un contexte de raréfaction des ressources, les services de l’Etat doivent réinventer leurs modes d’action publique, pour une administration plus ouverte, plus agile, plus proche des attentes des usagers et des agents et donc plus performante.

Que fait-on au Lab-O ?

Le Lab-O offre un espace pour s’inspirer et se ressourcer, mais également pour explorer de nouvelles méthodes d’animation et de conduite de projets. Il propose différents services :

  • des labtours : visites dans l’écosystème (fablab, accélérateur / incubateur de start-up) organisées à la carte en fonction du public ;

  • des « jeudis de l’innovation » : tous les 15 jours à l’heure de la pause déjeuner ou en fin d’après-midi, des acteurs privés ou publics viennent présenter une démarche ou un produit innovant ;

  • des formations « innovantes » (pitch, sensibilisation au codéveloppement ou au lean management, facilitation graphique, méthodes de créativité / agilité pour innover ou manager, etc.) ;

  • un appui à la conception et l’animation de séances de travail participatives et créatives (pour partager une vision sur un projet, faire émerger de nouvelles idées, résoudre un problème de manière efficace, associer des partenaires, des usagers ou des agents à la réflexion sur une organisation, un process ou un service, etc.

  • un appui à la conduite de projets innovants de 3 à 6 mois, en mobilisant de nouvelles méthodes pour débloquer un projet en panne ou concrétiser une idée

Où ça se passe ?

Le Lab-O dispose de deux antennes, situées hors des murs de l’administration, dans des lieux inspirants et au cœur d’écosystèmes éloignés du cadre habituel des agents publics :

  • à Toulouse, au sein du Laboikos, un espace de coworking et accélérateur de start-ups dédié à l’économie positive et à la responsabilité sociétale et environnementale (RSE) ;

   

Au-delà, le Lab-O a vocation à rayonner sur l’ensemble du territoire, en portant diverses démarches innovantes sur le territoire régional : à titre d’exemples, le Lab-O a financé un séminaire sur la créativité avec une cinquantaine de chefs de service de l’Etat dans le Lot, un forum de cadres sur le télétravail dans une direction départementale du Tarn-et-Garonne, une démarche de socio-design pour repenser l’espace d’accueil d’une maison de l’Etat, etc.