Actualité

Les Investissements d'avenir en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Mise à jour : 06 juillet 2016

Lors d’un déplacement en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Thierry Francq, Commissaire Général Adjoint à l'Investissement, a participé au comité de suivi sur la mise en œuvre du programme des investissements d'avenir dans la région et a visité l’entreprise SUNCNIM, dans le Var, qui a bénéficié du Programme d'Investissement d'Avenir.

Le Programme d'Investissement d'Avenir (PIA) accompagne la compétitivité, la croissance et l'emploi en France

Le PIA fonctionne sur la base d’appels à projets nationaux destinés à sélectionner des équipes d’excellence autour de thématiques d’avenir. Évalués par un jury d’experts, les projets labellisés se voient octroyer les fonds sous la forme de subventions, avances remboursables, prêts bancaires, prises de participation de l’État, ou encore de fonds dits « non consomptibles », c'est-à-dire bloqués sur un compte bancaire, dont seuls les intérêts sont utilisables.

Le pilotage du programme est confié au Commissaire Général à l’Investissement (CGI), chargé de veiller à la cohérence de la politique d’investissement de l’État, qui coordonne l’action des opérateurs qui assurent la mise en œuvre opérationnelle du programme.

Plus de 150 projets labellisés en Provence-Alpes-Côte d'Azur,

auxquels participent des acteurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont aujourd’hui été labellisés dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, représentant 745 millions d’euros investis dans les secteurs économiques et académiques de la région.

L’essentiel des fonds se concentre sur le transport et l’industrie (239 millions), viennent ensuite le numérique (118 millions), l’urbanisme et la cohésion sociale (114 millions), la santé (69 millions), la transition énergétique (56 millions) et la valorisation de la recherche (51 millions). 

SUNCNIM, une société d’avenir du Var

SUNCNIM, qui sera majoritairement détenue par CNIM, développera et assurera la construction clés en main de centrales solaires thermodynamiques destinées à l’exportation.

Le fonds SPI « Société de projets industriels », financé par le Programme d’Investissements d’Avenir et opéré par Bpifrance, a annoncé le 24 juin son premier investissement, au côté de l’industriel CNIM, dans la société SUNCNIM.

Ce premier investissement du fonds SPI s’inscrit pleinement dans sa thèse d’investissement en accélérant l’industrialisation d’une technologie potentiellement leader sur le marché mondial, encore émergent, de la production d’énergie thermo-solaire.
L'investissement se caractérisera par un apport de 55 M€ à cette filiale, technologie incluse, dont 25 M€ apportés par le fonds SPI « Société de projets industriels ». Elle permettra la conquête d’une position industrielle forte et se donne pour ambition de créer à terme 500 emplois directs en France, auxquels s’ajouteront de nombreux emplois indirects.

10 milliards pour la 3ème génération du Programme d’Investissement d’Avenir

Annoncés par le Président de la République, le troisième programme de 10 Md€ amplifie l’ambition initiale et répond à trois priorités : soutenir les progrès de l’enseignement et la recherche, valoriser la recherche et accélérer la modernisation des entreprises.