Dossiers : Economie, emploi, travail

Mise à jour : 29 avril 2021

En France et en région Auvergne-Rhône-Alpes, l’État est un acteur incontournable du soutien au développement économique et social, en lien avec les acteurs locaux et les collectivités. Très présent et actif en région, il est représenté par la DREETSDirection régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (Direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités), sous l'autorité du préfet de région.

Missions

Protéger

Protéger les travailleurs, les entreprises (en veillant à la loyauté des relations interentreprises, au respect de la concurrence et à l’égalité d’accès à la commande publique), les consommateurs (en veillant à la conformité, à la qualité et à la sécurité des produits alimentaires et non alimentaires et des prestations de service, à la loyauté des transactions), les demandeurs d’emploi et les personnes
vulnérables (en situation de handicap, sous protection juridique, personnes sans domicile ou mal logées, enfants protégés, réfugiés…), à travers notamment le développement d’actions d’accompagnement,
de contrôle et d’information (à destination des employeurs et salariés; des plus précaires : mal-logés, sans abri, en situation d’exclusion…). Veiller ainsi à la protection des droits fondamentaux et à l’application effective du droit.

Accompagner

Accompagner les acteurs de l’entreprise, les acteurs de l’insertion sociale et de l’insertion professionnelle ainsi que l’ensemble des acteurs des quartiers (associations, bailleurs sociaux, universités, acteurs de l’économie sociale et solidaire, du développement local…). Cet accompagnement peut porter différents objectifs : l’accès au logement, l’accès à l’emploi, l’intégration des étrangers primo-arrivants, le dialogue social, les transitions professionnelles, les compétences et la formation professionnelle, les mutations économiques, etc. Pour cela, l'Etat mobilise l’ensemble des acteurs concernés.

Développer

Par leurs actions et le déploiement de projets partenariaux, l'Etat favorise l’accès à l’hébergement et au logement, à l’insertion professionnelle, à l’emploi, par l’apprentissage et par l’acquisition ou le maintien des compétences (via des outils de contractualisation). Il contribue également à développer les territoires, dont les quartiers prioritaires de la politique de la ville et les filières (industrie, numérique et innovation). Les services économiques de l’État en région (SeEr) visent l’insertion des entreprises locales dans les grands projets nationaux (IA, hydrogène, bio-santé, bioressources…). L’action de contrôle du bon fonctionnement du marché concourt également au dynamisme économique régional.

Domaines d'expertise

Economie

  • Développement des filières, du numérique et de l’innovation ;
  • Accompagnement des entreprises, notamment industrielles, dont le soutien aux entreprises en difficulté ;
  • Sécurité économique ;
  • Transition économique vers le développement durable ;
  • Contrôle du bon fonctionnement des marchés et des relations commerciales (notamment lutte contre les retards de paiement) ;
  • Protection des consommateurs et répression des fraudes ;
  • Métrologie légale.

Emploi

  • Développement de l’emploi et des compétences, accès et maintien dans l’emploi, développement et régulation du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage ;
  • Anticipation et accompagnement des mutations économiques, compétitivité et sauvegarde des entreprises ;
  • Participation aux démarches partenariales et contribution aux projets engagés dans le cadre du Service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE) avec l’ensemble des acteurs pour favoriser le retour à l’emploi et l’activité ;
  • Gestion du Fonds social européen (FSEFonds social européen) et pilotage des organismes intermédiaires ;
  • Contrôle des acteurs de la formation professionnelle.

Travail

  • Inspection du travail : contrôle de l’effectivité du droit du travail dans tous ses aspects (santé et sécurité, application du code du travail et des conventions collectives, fonctionnement des institutions représentatives du personnel, lutte contre le travail illégal, préservation des droits des salariés…) : information et conseil des salariés et des employeurs, contrôle des lieux de travail, médiation dans les conflits collectifs…
  • Mise en œuvre de la politique du travail dans la région, notamment pour l’amélioration des conditions de travail, la prévention des accidents et des maladies professionnelles, la promotion de l’égalité professionnelle, la lutte contre le travail illégal ou la fraude au détachement international de salariés…
  • Appui au dialogue social et à la négociation collective.
  • page 1/1