Actualité

Dossiers : Actions du 25 novembre 2020 autour de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Mise à jour : 02 décembre 2020

Le 25 novembre a été choisi par l’ONU (Organisation des Nations Unies) en 1999 comme Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes , en mémoire des sœurs Mirabal, engagées contre la dictature en République dominicaine, emprisonnées et torturées suite à leurs actes militants. Elles furent assassinées le 25 novembre 1960.

Le 25 novembre a été choisi par l’ONU (Organisation des Nations Unies) en 1999 comme Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, en mémoire des sœurs Mirabal, engagées contre la dictature en République dominicaine, emprisonnées et torturées suite à leurs actes militants. Elles furent assassinées le 25 novembre 1960.

 

La lutte contre les violences sexistes et sexuelles s’inscrit dans le cadre de la Grande cause du quinquennat dédiée à l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Le nombre des femmes tuées par leur conjoint et leur ex-conjoint ne faiblit pas et la situation s'est aggravée en 2019 : 146 femmes en 2019 (contre 121 en 2018), soit en moyenne, un décès tous les deux jours et demi en 2019, contre un décès tous les trois jours en 2018.

La dernière étude nationale relative aux morts violentes au sein du couple en 2019 mentionne 9 féminicides pour la région Centre Val de Loire, contre 5 féminicides en 2018. https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Etude-nationale-relative-aux-morts-violentes-au-sein-du-couple-en-20192

 

Par ailleurs, les violences conjugales ont augmenté pendant le premier confinement (mars à mai 2020). Le ministère de l'intérieur a constaté une augmentation de 30% des interventions des forces de l’ordre par rapport à la même période en 2019. De plus, la fréquentation de la plateforme sur les violences conjugales https://arretonslesviolences.gouv.fr/ a plus que doublé.

Les violences faites aux femmes sont multiples : les violences sexuelles, le mariage forcé, la prostitution, les mutilations sexuelles et les violences conjugales. Elles n’épargnent aucun milieu, aucun territoire, aucune génération. Quand les violences conjugales sont évoquées, il n’est pas seulement question des violences physiques, mais aussi des violences morales, psychologiques, sexuelles et économiques. La part de femmes qui dénoncent les violences, dont elles sont victimes, est encore faible.

 

Compte tenu du second confinement mis en place depuis le 30 octobre et jusqu’au 1er décembre, plusieurs actions de sensibilisation autour de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes prévue le 25 novembre ont dû être adaptées, voire annulées, mais la mobilisation reste entière pour prévenir les violences et protéger les victimes.

Vous trouverez ci-après les programmes des événements organisés dans les départements du Cher, de l'Eure-et-Loir, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher et du Loiret, à l'occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Vous pouvez également trouver  ici le communiqué de presse - bilan du grenelle des violences conjugales - 25.11.2020 de la Ministre déléguée chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances, Elisabeth MORENO.

 

Dispositifs mobilisables pendant le confinement

L’ensemble des dispositifs visant à protéger les femmes victimes de violences sont actifs et opérationnels durant le confinement et doivent être mieux connus des victimes et de leur entourage.

La Ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances a diffusé à cet effet le 12 novembre dernier un kit de communication.

 

https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/crise-santaire/crise-sanitaire-dispositifs-pour-proteger-les-femmes-victimes-de-violences-conjugales/

Contacts locaux : Vous pouvez retrouver les coordonnées des ressources locales sur les plaquettes d’information départementales, plusieurs associations ont mis en place des permanences à distance pendant le confinement.

 

Cher

https://www.cher.gouv.fr/Politiques-publiques/Droits-des-femmes-et-egalite-femmes-hommes

 

Eure et Loir

https://www.eure-et-loir.gouv.fr/

 Indre

  https://www.indre.gouv.fr/Politiques-publiques/Egalite-entre-les-hommes-et-les-femmes/Arretons-les-violences-3919

 

Indre et Loire

https://www.indre-et-loire.gouv.fr/Politiques-publiques/Droits-des-femmes-et-egalite-entre-femmes-hommes/Prevention-et-lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes

 

Loir et Cher

https://www.loir-et-cher.gouv.fr/Politiques-publiques/Egalite-entre-les-femmes-et-les-hommes/Lutte-contre-les-violences

 

Loiret

http://www.loiret.gouv.fr/Actualites/Signature-du-protocole-departemental-contre-les-violences-faites-aux-femmes

 

Pour en savoir plus :

 

https://arretonslesviolences.gouv.fr/

 

  • page 1/1