Dossiers : Investir l'Avenir

Mise à jour : 19 septembre 2022

    

Investir pour l'avenir

Le premier programme d’investissements d’avenir (PIA) a été lancé en 2009 par le Président de la République. Depuis, les programmes d’investissements d’avenir successifs ont permis de mobiliser, autour de priorités stratégiques gouvernementales et de programmes d’actions spécifiques, plus de 50 milliards d’euros sur 10 ans.

Le programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois. De l’émergence d’une idée jusqu’à la diffusion sur le marché d’un produit ou service nouveau, le PIA intervient sur tout le cycle de vie de l’innovation et fait le lien entre la recherche publique et le monde de l’entreprise. Le PIA repose sur un double principe d’effet de levier et de partage des risques : l’investissement de l’État dans un projet d’innovation est la plupart du temps cofinancé par des partenaires privés ou publics. 

Lien d’information : Un programme pour investir l'avenir | Gouvernement.fr

Lien d’information : Le Programme d'investissements d'avenir | Gouvernement.fr

___

Les stratégies d’accélération pour l’innovation, nouveauté du PIA4

Le 8 janvier 2021 a été lancé le quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA4) doté de 20 milliards d’euros sur cinq ans pour l’innovation, la recherche et l’enseignement supérieur.

L’Etat garantira un financement structurel pérenne aux écosystèmes et organismes d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation, avec 7,5 milliards d’euros de l’enveloppe budgétaire.

L’Etat utilisera les 12,5 milliards d’euros complémentaires pour financer des investissements exceptionnels dans quelques filières et technologies émergentes et prioritaires, au travers des stratégies d’accélération, déclinées autour de cinq grandes thématiques : transition écologique et énergétique, agriculture et alimentation, santé du futur, numérique, enseignement et culture.

Les stratégies d’accélération sont au cœur du quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA4). À travers ces stratégies d'accélération, il s’agit d’identifier les principaux enjeux de transition socio-économique de demain et d’y investir de façon exceptionnelle et massive dans une approche globale (financements, normes, fiscalité…).

Lien d’information : Stratégies d’accélération pour l’innovation | Gouvernement.fr

Document de présentation : 20210108_dp_programme_dinvestissements_davenir_vdef.pdf (gouvernement.fr)

___

Le plan d’investissement France 2030

Le Président de la République a annoncé le 12 octobre 2021, le plan d’investissement France 2030, doté de plus de 30 milliards d’euros. France 2030 aspire à faire de la France une grande nation industrielle dans les secteurs stratégiques de demain. Ce plan d’investissement est guidé suivant trois orientations : investir massivement dans l’innovation de rupture, réindustrialiser la France et développer les compétences des métiers d’avenir. Le plan France 2030 vise à accélérer les investissements dans des secteurs clés et de soutenir les investissements pour devenir leader dans la course mondiale à l’innovation. Ce plan suit 10 objectifs pour mieux comprendre, mieux vivre, mieux produire à l’horizon 2030.

Lien d’information : France 2030 : un plan d’investissement pour la France de demain | Gouvernement.fr

Lien d’information : https://www.economie.gouv.fr/france-2030

Document de présentation : https://www.economie.gouv.fr/files/files/2021/France-2030.pdf

Ambition et mise en œuvre du plan d’investissement France 2030

  • Traduit une double ambition : transformer durablement des secteurs clefs de notre économie (énergie, automobile, aéronautique ou encore espace) par l’innovation technologique, et positionner la France non pas seulement en acteur, mais bien en leader du monde de demain. De la recherche fondamentale, à l’émergence d’une idée jusqu’à la production d’un produit ou service nouveau, France 2030 soutient tout le cycle de vie de l’innovation jusqu’à son industrialisation. 
  • Est inédit par son ampleur : 54 Md€ (34 Md€ du plan France 2030 annoncé en octobre 2021 auxquels s’ajoutent les 20 Md€ du PIA4 annoncé en janvier 2021) seront investis pour que nos entreprises, nos universités, nos organismes de recherche, réussissent pleinement leurs transitions dans ces filières stratégiques. L’enjeu : leur permettre de répondre de manière compétitive aux défis écologiques et d’attractivité du monde qui vient, et faire émerger les futurs champions de nos filières d’excellence. France 2030 est défini par deux objectifs transversaux consistant à consacrer 50 % de ses dépenses à la décarbonation de l’économie, et 50% à des acteurs émergents, porteurs d’innovation sans dépenses défavorables à l’environnement (au sens du principe Do No Significant Harm).
  • Sera mis en œuvre collectivement : pensé et déployé en concertation avec les acteurs économiques, académiques, locaux et européens pour en déterminer les orientations stratégiques et les actions phares. Les porteurs de projets sont invités à déposer leur dossier via des procédures ouvertes, exigeantes et sélectives pour bénéficier de l’accompagnement de l’Etat.