Actualité

Dossiers : Plan de structuration 2021-2025 des filières agricoles en Corse

Mise à jour : 05 mai 2021

Le nouveau plan ambitieux pour l’avenir des filières agricoles corses a été présenté lors d’une visite conjointe de la DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt et de l’ODARC chez Cédric Rafini, jeune agriculteur, éleveur de brebis et producteur de fromage à Sari d’Orcino.
 
 Cette visite  a notamment permis de souligner le dynamisme de l’agriculture corse, dont les producteurs passionnés, engagés pour des démarches de qualité sur des produits à forte spécificité, jouent un rôle économique majeur dans le maintien des zones rurales, la sécurité alimentaire de l’île et témoignent du lien fort entre les consommateurs et leur territoire, et d’échanger sur l’ensemble des sujets liés à l’agriculture en Corse.

Un bilan très positif pour la période 2015/2020 

 

Depuis 2015, la structuration des filières agricoles corses est accompagnée par un plan de soutien régional porté conjointement par l’Etat et l’ODARC. D’un montant de 42 millions d’euros (soit 7 millions d’euros annuels répartis entre Etat et ODARC), ce plan d’avenir a été mobilisé sur 4 grands objectifs en réponse aux enjeux de l’agriculture corse :

  • regrouper les acteurs pour une meilleure efficacité des actions.
  • maintenir le nombre de producteurs, les volumes de production et développer leur revenu
  • valoriser et protéger les ressources et savoir-faire insulaires
  • favoriser la qualité, l’innovation et le développement dans une perspective de durabilité

 

Le plan d’avenir a permis d’accompagner 103 actions annuelles pour 43 maîtres d’œuvre : interprofessions, associations régionales et chambres d’agriculture. L’appui technique mené par les Chambres d’Agriculture a représenté, à lui seul, 35% des efforts alloués, soit 2.5M€ par an et a révélé les besoins en termes d’accompagnement des exploitations compte tenu de l’évolution des itinéraires techniques.

 

Ainsi, un travail important a été réalisé sur la qualité et la valorisation de certains produits notamment dans le végétal (clémentine, vin, huile olive, miel). Des filières se développent de manière significative (agriculture biologique) et d’autres voient une réelle progression technique comme la filière ovine. L’action de structures d’expérimentation reconnues (Areflec, CRVI, centre d’Altiani) concourt à assurer des actions de recherche et d’innovation qui bénéficient à tous.

 

Un nouvel élan pour la période 2021/2025

 Lors d’une journée d’échanges fructueux entre les filières agricoles et les acteurs publics, la DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt et l’ODARC ont souhaité une feuille de route rénovée et une enveloppe budgétaire potentielle de 7 millions annuels, soit 3.5 millions annuels pour chacun des partenaires, soit 35 millions sur la période de 5 ans qui débute en 2021 pour soutenir la structuration des filières agricoles en Corse.

 

Le bilan des dernières années, très positif, conduit à poursuivre la démarche conjointe, afin de prolonger l’essor des filières, en tenant notamment compte des nouveaux enjeux pour l’agriculture corse, et les enseignements de la crise COVID.

 

La journée du 29 novembre a donné lieu à une large concertation avec l’ensemble des filières corses, pour dresser un bilan mais surtout pour envisager l’avenir. Des objectifs stratégiques ont été dégagés, pour répondre à de nouveaux enjeux identifiés, et parmi eux :

  • la souveraineté alimentaire à conforter, avec un accroissement de la production et une amélioration des performances techniques;
  • une prise en compte des impératifs sanitaires, en production animale et végétale;
  • la conquête de nouveaux marchés, locaux avec les circuits de proximité, ou à l’export, en s’appuyant sur la qualité et l’image de la Corse et une meilleure connaissance des marchés;
  • l’adaptation au changement climatique, la gestion de l’eau, l’innovation, la recherche et le développement…

 

La volonté d’accompagner des actions structurantes selon ces objectifs stratégiques globaux, qui doivent être déclinés par filière, a été réaffirmée conjointement par le partenariat Etat – Odarc.

 

Un appel à projets pour le plan « Ambition Corse 2021 - 2025 »

 

75 dossiers ont été déposés par les acteurs de l’agriculture corse : interprofessions, centres de recherche, chambres d’agriculture, associations…

 Le montant des projets présentés avoisine 12 millions d’euros. L’instruction conjointe entre la DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt et l’ODARC est en cours pour sélectionner les dossiers les plus structurants, construits sur une stratégie claire et des indicateurs de résultats à l’issue des 5 ans, pour entrer dans l’enveloppe des 7 millions d’aides.

 

Le résultat de l’instruction est prévu pour le 15 mai prochain.

 

Cédric Rafini

 Membre du bureau de l'ODG AOP Brocciu de Corse, produit des fromages et du brocciu à partir de lait de brebis de race corse. Il valorise ses produits en circuits courts en particulier sur le marché de producteurs d'Ajaccio.

 

  • page 1/1