Grenelle et lutte contre les violences sexistes et sexuelles, le Grand-Est se mobilise

Mise à jour : 29 octobre 2020

Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, organise un Grenelle des violences conjugales. Ouvert par Edouard Philippe, le Premier ministre, le 3 septembre 2019 pour faire écho au numéro d’urgence 3919, le grenelle doit permettre de construire avec l'ensemble des actrices et acteurs concernés dont ceux de la société civile, des mesures nouvelles plus efficaces et au plus près du terrain afin d’apporter une réponse renforcée aux femmes victimes de ces violences. Pour ce faire, des grenelles locaux sont organisés dans tous les départements et régions de septembre à novembre 2019. Dans le cadre de ce grenelle, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations a décidé de doter d’un million d’euros un fonds territorial, dénommé « Fonds Catherine » car il existe en France autant de Catherine que de femmes victimes de violences.
Les préfectures du Grand-Est se sont mobilisées en mettant en place de nombreuses actions.