« Analyse du développement de l’éolien terrestre dans la région Hauts-de-France », DREAL, septembre 2021

Mise à jour : 30 novembre 2021

éolien terrestre

Les Hauts-de-France sont la 1ere région en termes de puissance éolienne. 2 049 éoliennes gérèrent 28 % de la puissance installée en métropole. Concentrées dans la Somme, le Pas-de-Calais et l’Aisne, leur développement fait l’objet d’une vigilance accrue afin de préserver l’équilibre du territoire.

La PPE (programmation pluriannuelle de l'énergie) a pour objectif de transformer en profondeur le secteur de l'énergie grâce à des mesures permettant de diversifier notre système de production d’électricité, et notamment de réduire la part de la production d’électricité d'origines nucléaire et thermique et d’accroître la part des énergies renouvelables.

Le développement des énergies renouvelables électriques passe par une forte croissance de l'éolien terrestre dont les capacités installées devront être multipliées par cinq entre 2019 et 2028. Ces objectifs correspondraient en 2028 à un parc de 14 200 à 15 500 éoliennes sur le territoire français.

La région Hauts-de-France est la première région de France en termes de puissance éolienne installée sur son territoire et de production d’électricité d’origine éolienne. Le parc éolien est constitué à fin décembre 2020 de près de 2 049 éoliennes d’une puissance totale de 4 867 MW, soit 28 % de la puissance installée en métropole La production en 2020 par le parc éolien de la région, en augmentation de 30 % par rapport à l’année précédente, est de 11 700 GWh.

Les trois premiers départements français en termes de puissance installée sont la Somme, le Pas-de-Calais et l’Aisne

La poursuite du développement éolien fait l’objet d’une vigilance particulière afin de préserver l’équilibre du territoire. Dans la Somme et l’Aisne, la question de la saturation paysagère et des effets cumulés par l’implantation de nouveaux parcs sur le paysage ou certaines espèces de chiroptères ou d’oiseaux se pose de manière accrue dans ce département.

Dans le Nord, la filière éolienne est peu développée et se concentre dans le Cambrésis : des secteurs comme la frange littorale, la métropole lilloise et le Bassin Minier (UNESCO) présentent une densité urbaine et des contraintes environnementales non favorable à l’implantation des éoliennes

CHIFFRES-CLÉS

  • 1ere région de France en puissance éolienne installée : 4 867 MW (+8 % par rapport à 2019)
  • Part régionale dan la production d’énergie renouvelable électrique : 21,2 %
  • Taux de couverture de la consommation régionale d’électricité par la filière éolienne : 24,6 %
  • Nombre de demandes de mâts éoliens : 5 031
  • Nombre d’autorisations de mâts éoliens : 2 684

Lire l’étude en intégralité : Analyse du développement de l’éolien terrestre dans la région Hauts-de-France (DREAL, septembre 2021)