« En 10 ans, seules les entreprises de taille intermédiaire ont gagné des emplois en Hauts-de-France », INSEE, février 2021

Mise à jour : 13 avril 2021

En 2017, 101 000 établissements emploient près de 1,2 million de salariés en Hauts-de-France dans le secteur marchand non agricole hors intérim. Les grandes entreprises, les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les PMEPetites et moyennes entreprises concentrent la majorité des emplois, les microentreprises état sous-représentées en région.

Entre 2008 et 2017, les établissements des Hauts-de-France perdent plus de 46 000 emplois salariés lorsque sur la même période, le nombre d’emplois salariés augmente légèrement en France métropolitaine : Après Grand Est, les Hauts-de-France sont la région qui perd le plus grand nombre d’emplois.

Seules les ETI (entreprise de moins de 5 000 personnes avec un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 1 500 millions d’euros) en gagnent (+ 12 000 emplois), notamment parce qu’elles absorbent les emplois des PMEPetites et moyennes entreprises. Dans les autres catégories, et en particulier pour les PMEPetites et moyennes entreprises, le nombre d’emplois diminue. Les ETI bénéficient d’une démographie dynamique, le nombre d’établissements dans cette catégorie augmentant de 20 % au cours de la période.

Les flux d’emplois entre catégories d’entreprises sont la principale composante de l’évolution de l’emploi. En se développant, les entreprises implantées en France créent des emplois et peuvent ainsi changer de catégorie. Ainsi, en Hauts-de-France, c’est essentiellement l’apport de plus de 39 000 emplois salariés provenant des PMEPetites et moyennes entreprises qui dynamise les ETI et explique leur croissance.

Chiffres-clés :

  • Rapporté au nombre d’emploi total, les Hauts-de-France sont la 5e région la plus touchée par la baisse d’emplois.
  • Sans les flux d'emplois entre catégories d'entreprises, toutes les entreprises perdent des emplois : - 27 000 pour les GE, - 6 500 pour les ETI, - 25 000 pour les PMEPetites et moyennes entreprises et – 2 500 pour les microentreprises.
  • L’emploi industriel recule dans toutes les catégories d’entreprises (– 28 000 dans les ETI et – 25 000 dans les PMEPetites et moyennes entreprises)
  • + 25 200 emplois crée sur les zones de Lille et d’Arras entre 2008 et 2017

Pour en savoir plus : https://www.insee.fr/fr/statistiques/5040360