« Les Hauts-de-France : un repli démographique amplifié par la Covid-19 », INSEE, juillet 2021

Mise à jour : 29 juillet 2021

Logo INSEE

Au 1er janvier 2021, la population des Hauts-de-France est estimée à 5 975 800 habitants, soit une baisse de 0,2 % par rapport à 2020 (− 12 000 personnes), à contre courant de la tendance nationale où la population (hors Mayotte) augmente. La région est désormais la 5e de France en population.

Par manque d’attractivité, il y a chaque année plus de personnes qui quittent la région que l’inverse. Le solde des arrivées sur les départs s’établit ainsi à – 0,2 % de la population, soit le déficit migratoire le plus élevé observé au niveau national derrière l’Île-de-France. À ce déficit migratoire, s’ajoute cette année un repli historique de l’excédent naturel consécutif au surcroît de décès engendré par la crise de la Covid-19 et à des naissances historiquement peu nombreuses.

Au sein de la région, la population recule dans tous les départements à l’exception de l’Oise ou elle reste stable. Malgré une baisse de 0,1 % de sa population (– 3 500 personnes), le Nord et ses 2,6 millions d’habitants reste le département le plus peuplé de France. Dans le Pas-de-Calais et la Somme, le recul démographique est plus significatif (− 0,3 %), soit respectivement 4 300 et 1 500 habitants de moins. L’Aisne perd près de 3 000 habitants par an, soit − 0,6 %.

En 2020, 61 600 personnes sont décédées dans les Hauts-de-France, soit 11 % de plus sur un an (+ 6 000 décès). Cette augmentation est cinq fois supérieure à celle observée en moyenne entre 2014 et 2019 (+ 2,1 %). En 2020, l’épidémie de Covid-19 a affecté fortement la mortalité dans la région. Elle s’ajoute au mouvement de vieillissement de la population.

Déjà la plus faible de France, l’espérance de vie diminue pour la première fois depuis 50 ans, de près d’un an pour les hommes et autour de neuf mois pour les femmes. Elle s’élève ainsi à 76,6 ans pour les hommes et à 83,1 ans pour les femmes dans les Hauts-de-France. En 2020, les mariages reculent également de 37 %.

Pour aller plus loin

Lire l’étude en intégralité : https://www.insee.fr/fr/statistiques/5397245