Actualité

Installation de la conférence régionale du sport par la ministre déléguée chargée des Sports

Mise à jour : 28 mai 2021

Jeudi 27 mai 2021, Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des sports s’est rendu à la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, à l’occasion de l’installation de la conférence régionale du sport d’Île-de-France.

Cette installation fut l’occasion d’échanger avec Marc Guillaume, le préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris,Frédéric Sanaur, directeur général de l’Agence nationale du sport mais aussi avec l’ensemble des futurs membres de cette conférence sur la haute performance et les chances de médailles françaises aux Jeux-Olympiques et Paralympiques de 2024 ainsi que sur l’accessibilité de la pratique sportive pour tous.

Marc Guillaume, le préfet de région, a accueilli cet après-midi dans l’auditorium Yvette Chassagne, les représentants franciliens des services de l’État, des collectivités territoriales, du mouvement sportif et des acteurs du monde économique et social dans le champ sportif pour installer la conférence régionale du sport L’objectif de cette conférence est d’aboutir à une politique sportive cohérente, ambitieuse et concertée sur le territoire régional francilien.

Cette conférence a permis de procéder à l’élection d’Evelyne Ciriegi, présidente du Comité Régional Olympique et Sportif d’Île-de-France (CROSIF), en tant que présidente de la conférence régionale du sport.

Pierre Rabadan, adjoint aux sports et aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 à la mairie de Paris, et Séverine Desbouys, présidente d’un cabinet international de conseil en stratégie, en intelligence économique et en lobbying, en ont été élus les vice-présidents.

À l’occasion de cette conférence, Roxanne Maracineanu la ministre déléguée chargée des sports a annoncé de nouvelles mesures relatives aux différents enjeux sportifs :

  • la création d’un réseau, fin 2022, de 500 maisons sport-santé dont plusieurs en Île-de-France
  • la construction et l'entretien d'équipements sportifs structurants
  • la réduction des inégalités d'accès aux activités physiques et sportives
  • le développement des activités physiques et sportives adaptées aux personnes en situation de handicap
  • la prévention et la lutte contre toutes formes de violences et de discriminations dans le sport pour tous

           

Dans le cadre du plan de relance, la ministre a rappelé « l’importance des projets de rénovation énergétique qui bénéficient à de nombreux équipements sportifs franciliens, avec un budget de 10 millions d’euros issus de l’agence du sport, 4 millions sont sur l’enveloppe régionalisé et 6 millions sur l’enveloppe nationale profitant aux quartiers prioritaires » comme par exemple la rénovation énergétique de la patinoire d’Argenteuil, la rénovation énergétique de la piscine municipale de Villeneuve-la-Garenne, une deuxième piscine à Tremblay-en-France ou encore la rénovation énergétique du gymnase à Chelles.

Plus d’informations sur la conférence régionale des sports : ici