Dossiers : Le plan France Relance

Mise à jour : 21 octobre 2020

Avec la volonté d’amplifier les efforts mis en œuvre avec le plan de soutien, le Premier ministre a présenté le 3 septembre 2020 le plan “France Relance”, une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. Ce plan est le résultat d’une large concertation nationale mise en place pour tirer les enseignements de la crise. Il s’inscrit dans la continuité des chantiers engagés depuis le début du quinquennat.

   
L’objectif : bâtir la France de 2030. Les moyens consacrés par le Gouvernement et l’Europe sont conséquents et se veulent à la hauteur des enjeux : 100 milliards d’euros, soit ⅓ du budget annuel de l’État. 40 % ont été financés par l’Union européenne, des fonds mobilisables par les États membres jusqu’en 2026 et remboursables jusqu’en 2058. Le plan de relance permet à notre Nation de se positionner sur des secteurs d’avenir pour (re)créer de la valeur en France et les relais de croissance de demain. Il a pour vocation à susciter de nouvelles opportunités pour la jeunesse, celles et ceux qui souhaitent se reconvertir ou acquérir de nouvelles compétences. Il doit aussi permettre à la France, comme à l’Europe, de confirmer sa robustesse et son attractivité dans le concert international des Nations.

La crise est porteuse d’opportunités : elle a permis de s’accorder sur les grands enjeux sociétaux du siècle, mis en valeur les ressources dont la France dispose déjà pour y répondre et celles à développer. La relance génère un élan dont chacun, à son échelle, doit se saisir. Le plan de relance permet de libérer les énergies de la Nation pour renouer avec la croissance. Pour ce faire, le Gouvernement prévoit un « choc de simplification » afin de faciliter son appropriation. La relance prendra vie au sein des territoires et donnera naissance à une société du mieux vivre : plus durable, plus solidaire, plus indépendante, conformément aux aspirations des Français.