Dossiers : Le plan de relance en Nouvelle-Aquitaine

Mise à jour : 25 janvier 2021

Voulu par le Président de la République en réponse à la crise sanitaire et économique, le plan « France relance », annoncé par le Premier ministre le 3 septembre dernier, a pour objectif de bâtir la France de 2030.

Un plan de relance compétitif

Le volet du plan de relance consacré à la compétitivité de l’économie soutiendra les entreprises et leurs salariés qui souffrent de la crise, suscitera l’émergence de nouvelles filières et favorisera la relocalisation d’entreprises. Un regard tout particulier sera apporté à l’investissement massif dans les technologies d’avenir, à la baisse des impôts de production, ainsi qu’au renforcement du soutien à la recherche, de la formation et du développement des compétences.

Financement : 34Mds€ pour la compétitivité des entreprises

FOCUS SUR QUELQUES MESURES EN NOUVELLE-AQUITAINE

Culture : l’État a inscrit dans le plan de relance 80 millions d’euros en faveur des cathédrales au niveau national. En Nouvelle-Aquitaine, dans une logique de mise en œuvre rapide de ces crédits, les travaux sur les cathédrales de Bayonne, Bordeaux, La Rochelle et Limoges ont été identifiés pour un montant de 9 millions d’euros sur les deux prochaines années.

Financement des entreprises :
     • fond de soutien à la modernisation et à la diversification des filières automobile et aéronautique : 23 projets lauréats (17 dans l’aéronautique et 6 dans l’automobile) en Nouvelle-Aquitaine, représentant un investissement productif de plus de 54M€, bénéficieront d’un soutien de près de 18 M€ de l’État ;
    • création d'un fond d'accélération des investissements industriels en Nouvelle-Aquitaine. 

ACTUALITÉS LIÉES