Dossiers : Le plan de relance en Nouvelle-Aquitaine

Mise à jour : 02 décembre 2021

Voulu par le Président de la République en réponse à la crise sanitaire et économique, le plan « France relance », annoncé par le Premier ministre le 3 septembre dernier, a pour objectif de bâtir la France de 2030.

A partir du 6 septembre et tout au long du mois de septembre, le Train de la Relance sillonnera 12 régions de l’Hexagone. Il a pour objectifs d’expliquer l’ambition de France Relance et de permettre aux Français de se saisir encore plus fortement des toutes les opportunités offertes par France Relance, près de chez eux. Il s'est arrêté en gare de Limoges les 20 et 21 septembre 2021 .

Un plan de relance social et territorial

Le plan de relance dans son axe social et territorial permettra la sauvegarde de l’emploi par le déploiement massif de l’activité partielle de longue durée, la formation professionnelle à destination des jeunes notamment, l’accompagnement des plus vulnérables et le renforcement des capacités sanitaires. Ce plan de relance concerne tous les territoires à toutes les échelles et il porte un élan de solidarité notamment à travers la cohésion territoriale et le soutien aux personnes les plus précaires.

Financement : 36Mds€ pour la cohésion

FOCUS SUR QUELQUES MESURES EN NOUVELLE-AQUITAINE

Plan Jeunes : le déploiement du Plan « Un jeune, une solution »
    • 58M€ supplémentaires ont été versés par l’État au conseil régional pour la formation en Nouvelle-Aquitaine. Cela devrait permettre la formation de 8400 jeunes. Cette somme complète l’enveloppe de 100M€ déjà confiés au conseil régional.
        ◦ 117 conseillers Pôle Emploi sont recrutés en Nouvelle-Aquitaine, notamment pour l’Accompagnement Intensif des Jeunes.
    • 500 Parcours emploi compétences signés à ce jour (02/11/2020) en Nouvelle-Aquitaine et 596 PECPlan d'égalité des chances supplémentaires jusqu’au 31 décembre 2020
        ◦ 550 CIE jeunes pris en charge à 65 % pour l’employeur
        ◦ 792 jeunes diplômés accompagnés par l’APEC
        ◦ Un objectif de 4500 primes à l’embauche ou à l’alternance

Soutien aux projets d’investissement des collectivités territoriales : Abondement de la dotation de soutien à l’investissement local (36M€)
      - Jarnac (Charente) - rénovation de la piscine  – 224 556€
      - Beynat (Corrèze) - création d’un réseau de chaleur (chaufferie biomasse) – 185 000€
      - Périgueux (Dordogne) - travaux de valorisation du patrimoine gallo-romain – 367 541€
      - Communauté de communes Coteaux et Landes de Gascogne (Lot-et-Garonne) - Réalisation d’une voie verte sur l’ancienne voie ferrée entre Marmande et Casteljaloux – 274 485€

ACTUALITÉS LIÉES