Actualité

Jean-Baptiste de Scorraille, correspondant défense de Toulouse : « L’objectif est de faciliter l’implantation des militaires et de leurs familles. »

Mise à jour : 14 juin 2024

Adjoint au maire de Toulouse, Jean-Baptiste de Scorraille est correspondant défense depuis 2014. Il nous présente ses actions pour y diffuser l’esprit de défense ainsi que les grands projets à venir dans sa ville.

Pourquoi avez-vous choisi de devenir correspondant défense de Toulouse ?

C’est un milieu qui m'intéresse et dont je connais bien les rouages. J’ai eu la chance d’y évoluer personnellement en tant qu’officier de réserve. Quand l’occasion s’est présentée en 2014, j’étais tout indiqué pour devenir correspondant défense.

Toulouse dispose d’un grand rayonnement militaire. Quelles actions y menez-vous pour diffuser l’esprit de défense ?

Peu le savent, mais Toulouse est l’une des plus grandes villes de garnison de France. Cela signifie que de nombreux militaires y vivent et y transitent. Ma priorité a toujours été de les accueillir au mieux, notamment par la mise à disposition de loisirs. Nous avons, par exemple, fait en sorte que les unités déployées dans le cadre de l’opération Sentinelle accèdent gratuitement, lors de leurs journées de repos, à des places de cinéma, à des places de concert, mais aussi aux transports de la ville. Cette démarche est très appréciée et rend attractif le séjour des militaires malgré la difficulté de la mission. En parallèle, nous avons œuvré pour renforcer le lien armées-Nation. Certaines passations de commandement ont ainsi eu lieu sur la place du Capitole.

Toulouse a été choisie pour accueillir le futur centre d’excellence de l’Otan et le futur Commandement de l’Espace. Qu’est-ce qui a fait la différence dans ces décisions ?

Nous avons reçu les différentes délégations dans la salle illustre du Capitole. Elles ont rapidement intégré le dynamisme de la ville, qui est en plein développement et surtout historiquement tournée vers la défense. Il était aussi important de montrer nos capacités d’accueil pour le futur personnel et leur famille.

De quelle manière êtes-vous impliqué dans ces projets ?

Mon rôle est justement de faciliter l’arrivée du futur personnel. Pour cela, nous œuvrons sur l’attractivité de la ville. Toulouse dispose d’un patrimoine immobilier militaire important. Nous recherchons, par exemple, des bâtiments inoccupés pour placer les familles. Il est capital que ces dernières soient correctement installées et qu’elles aient accès aux écoles et aux moyens de transport.

Quels sont vos autres chantiers pour l’année 2024 ?

Nous avons à cœur de préparer une convention entre la ville de Toulouse, la Métropole et l’ensemble des forces armées de la zone. Objectif : faciliter l’implantation des militaires et de leurs familles.

Source : https://www.defense.gouv.fr/jean-baptiste-scorraille-correspondant-defense-toulouse-lobjectif-est-faciliter-limplantation-militaires-leur