Actualité

Guide des bonnes pratiques innovantes en matière d’Egalité Femmes-Hommes dans les Entreprises

Mise à jour : 18 août 2020

Agnès PANNIER-RUNACHER a reçu le "Guide des bonnes pratiques innovantes en matière d’Egalité Femmes-Hommes dans les Entreprises",
en présence d’Elisabeth MORENO

Lors de la réunion du Conseil de la Mixité et de l’Égalité professionnelle dans l’Industrie, qui s’est tenue mardi 21 juillet 2020, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’industrie a présenté le " Guide des bonnes pratiques innovantes en matière d’Égalité Femmes-Hommes dans les Entreprises télécharger (PDF - 6 453,51 ko) " en présence d’Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les Femmes et les Hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances.

Ce guide, issu d’un travail collaboratif entre les membres du Conseil de la Mixité et des entreprises consultées, est destiné à toutes les entreprises du secteur industriel, quelle que soit leur taille, souhaitant faire progresser l’égalité en leur sein. Il a fait l’objet d’une consultation auprès des Comités stratégiques de filières (CSF), des Territoires d’industrie et du collectif industriElles qui a permis de l’enrichir.

On y retrouve de nombreux conseils et exemples de pratiques mises en place dans un certain nombre d’entreprises pour favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes. Il s’articule autour de trois grands axes :

1. Attirer les femmes dans l’industrie
2. Garder les talents féminins dans l’industrie
3. Permettre aux femmes d’évoluer dans l’industrie.

Il détaille 30 bonnes pratiques allant de la mise en place d’une campagne de communication pour lutter contre les stéréotypes, à la mise en place de formation sur la négociation salariale ou encore l’accompagnement des talents féminin au sein de l’entreprise.

Ce guide démontre enfin l’engagement de tous les acteurs de l’industrie sur les questions d’égalité et de mixité et leur volonté de s’améliorer sans cesse. Il constitue également une étape importante dans la mise en œuvre du plan d’actions élaboré par le Conseil de mixité pour féminiser l’industrie.