Numérique et simplification

Mise à jour : 10 décembre 2015

Auprès du préfet de région, au sein du Secrétariat Général pour les Affaires Régionales, la mission modernisation de l'action publique/simplification/développement du numérique relaie les politiques gouvernementales, assure la cohérence régionale des actions et appuie les projets des services de l’État ainsi que ceux des partenaires dans ces domaines.

Ses missions
 Mission modernisation de l'action publique
 1. Portage de la politique gouvernementale de modernisation de l’action publique et de simplification (innovation territoriale, démarches de co-construction et d’écoutes usagers)
 2. Modernisation numérique de l’État (nouveaux modes de travail induits par la numérisation)
 3. Administration électronique et ouverture de la donnée publique Mission Développement Numérique des territoires :

  • Élaboration et animation des démarches stratégiques en matière de numérique avec les partenaires du territoire (Stratégie de cohérence numérique, volets numériques du CPERContrat plan Etat -Région et des programmes opérationnelles FEDERFonds européen de développement régional
  • Accompagnement des collectivités territoriales pour la création de réseaux très haut débit et pilotage des dispositifs gouvernementaux de couverture en téléphonie mobile
  • Développement du territoire grâce aux usages du numérique
  • Gestion des demandes de subvention FNADT sur les questions numériques

Action régionale de modernisation de l’action publique

Cette mission, créée au 1er janvier, se réfère pleinement à la politique gouvernementale développée sur le portail de la modernisation de l'action publique : http://www.modernisation.gouv.fr/le-sgmap . Sa déclinaison régionale fera l’objet d’une élaboration en 2016.

 Stratégies régionales du numérique

La "révolution numérique" a des impacts majeurs sur tous les champs de la vie en société. Notre relation aux autres mais aussi notre perception du temps et de l'espace sont fortement modifiées par ces nouvelles technologies. Internet est un univers où se créent, s'échangent, se partagent des quantités d'informations et de services phénoménales. Favoriser l'accès aux technologies de l'information et de la communication (TICTrain à grande vitesse), c'est permettre à tous de s'informer, c'est aussi donner la possibilité d'accéder à un nombre croissant de services et d'usages. C'est enfin offrir à chacun la possibilité de s'exprimer, de créer, de partager.Cette révolution est une source d'opportunités pour le développement de notre territoire et pour l'amélioration de la vie quotidienne de nos concitoyens. Cependant, ces impacts, notamment s'ils ne sont guidés que par les intérêts d'acteurs privés, sont également susceptibles d'engendrer des déséquilibres territoriaux, économiques et sociaux. Dans cet univers technologique aux mutations extrêmement rapides, l'action publique doit donc veiller à ce que chacun puisse, en tout point du territoire, bénéficier des avantages apportés par le numérique.Un premier travail avait été réalisé en Bourgogne et en Franche-Comté par la définition d'une stratégie de cohérence régionale pour l'aménagement numérique (SCORAN) focalisée sur les infrastructures.Dans le cadre de la préparation du contrat de plan 2014-2020, le Premier Ministre a demandé aux préfets des régions Bourgogne  et Franche-Comté de conduire avec les conseils régionaux une réflexion afin d'élaborer une nouvelle version de la SCORAN en y incluant les services et les usages. L'ambition portée par cette stratégie est d'engager la Bourgogne et la Franche-Comté dans une nouvelle étape de son développement, celui du numérique pour tous, en favorisant la diffusion des TICTrain à grande vitesse mais aussi en s'assurant que cette révolution technologique profite à chacun.En attendant une fusion prochaine des deux SCORAN,

 Liens utiles
 le portail de la modernisation de l'action publique : http://www.modernisation.gouv.fr/le-sgmap
 le portail de la mission très haut débit: http://www.francethd.fr et son observatoire de visualisation des débits: http://www.francethd.fr/l-observatoire/l-observatoire-france-tres-haut-debit.html

Partager :