CULTURE - L’État amplifie son action culturelle en Île-de-France : un bilan 2016 très fructueux !

Mise à jour : 31 janvier 2017

© DRAC - Musée national Eugène-Delacroix : la plaque "Maison des Illustres" dévoilée

Permettre à tous de participer à la vie culturelle collective et à chacun de construire son rapport personnel à l’art et à la culture est l’objectif prioritaire de l’État en Île-de-France. Comme le rappelle Jean-François Carenco, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, c’est une des conditions de la cohésion de notre communauté de destin, une action essentielle pour la République.

Secteur créateur d’emplois, de valeur et d’idées, la culture est également un vecteur d’attractivité internationale fort pour la région francilienne. Les projets phares lancés par l’État territorial en 2016 illustrent cette effervescence culturelle chère à Paris, à l’Île-de-France mais aussi plus largement au Grand Paris de demain !

Bilan positif pour les conventions « ZSP – culture »

Le jumelage entre 22 établissements publics culturels (EPC) et les 21 zones de sécurité prioritaires (ZSP) parient sur des aventures artistiques qui font partager à tous émotion et exigence culturelles : l’exigence pour tous grâce à l’engagement des établissements culturels au côté des quartiers trop éloignés de notre richesse culturelle commune.

Ainsi, l’Opéra national de Paris, la Philharmonie, la Bibliothèque nationale de France, le Théâtre national de La Colline, le château de Fontainebleau, le Centre des Monuments Nationaux, le Musée d’Orsay, le Château de Versailles ou encore le Musée du Quai Branly, le Théâtre des Amandiers, Radio France, le Théâtre de l’Odéon… se sont pleinement engagés dans ce projet.

Restaurer et renforcer le maillage culturel

L'accès à la culture pour tous s'impose comme une priorité. Les valeurs républicaines s'attachent à ce qu'aucun citoyen ne puisse être délaissé. L'État utilise de nombreux vecteurs pour s'approcher des plus éloignés (champ scolaire, univers carcéral, milieu hospitalier…)

La DRAC d’Île-de-France déploie par ailleurs un important programme « culture-citoyenneté-vivre ensemble » au sein de six collectivités pour restaurer et renforcer le maillage culturel sur des territoires fragilisés. Plus de 120 projets artistiques, en lien avec des structures du champ social, ont ainsi été soutenus en 2016.

Les Ateliers Médicis : l’élaboration d’un grand projet culturel d’ici 2023

Les Atelier Médicis sont destinés à accueillir, d’ici 2023, un grand lieu culturel ambitieux d’envergure internationale, dont la vocation sera artistique mais aussi éducative, sociale, économique, et tourné vers le territoire avec des résidences d’artistes, lieux de création de demain.

Pour ce faire, ce projet architectural devra être articulé avec celui de la gare. Un concours pour le bâtiment éphémère a d'ailleurs été lancé le 31 mai 2016. Les lauréats seront prochainement désignés.

Ce projet, initié par le ministère de la Culture et de la Communication, fédère aujourd’hui la Région Île-de-France, la Métropole du Grand Paris, la ville de Paris, le département, les villes de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil (93). 2017 sera l’année de sa mise en œuvre.

Soutenir la politique de rénovation : une priorité

Le soutien à la politique de rénovation des lieux de spectacles vivants (théâtres, scènes, lieux de culture) est prioritaire. En 2016, plusieurs scènes ont été rénovées ou le sont actuellement comme la MC93, le Théâtre de la Commune à Aubervilliers, le CDN de Créteil, Banlieues Bleues ou bien encore Les Tréteaux de France ou Little Villette, nouvel espace dédié aux enfants.

La Manufacture des Œillets a été inaugurée comme un nouveau centre dramatique national à Ivry-sur-Seine. Une nouvelle scène conventionnée musique a été contractualisée au centre des Bords de Marne.

À cet objectif de transformation s'ajoute le renforcement significatif de subventions pour six compagnies dramatiques conventionnées par la DRAC d’Île-de-France pour leurs projets tandis que 39 compagnies ont également été revalorisées en -plancher- pour faire face à la précarité du secteur culturel. Dix compagnies théâtrales ont accédé au statut de compagnies et ensembles à rayonnement national et international.

Protéger et mettre en valeur le patrimoine : un vrai enjeu pour demain

N’oublions pas enfin toutes les actions qui ont été menées en 2016 en faveur de la protection et de la mise en valeur de notre patrimoine telles que l’ouverture du chantier de la restauration de la façade de la maison d’honneur et la rose sud de la Basilique de Saint-Denis, la labellisation des Maisons des Illustres (34 en Île-de-France, dont deux nouvelles en 2016), l’élargissement du réseau des musées de France, avec l’arrivée d’un nouveau musée de France, le musée d’Art et d’Histoire de l’hôpital Saint-Anne ou encore le soutien à dix collectivités pour leur label "Villes et pays d'art et d'histoire".

En savoir +

Le site de la DRAC

Partager :