Projet de l’Île de la Cité : rapport Perrault/Bélaval – L’État et ses partenaires en route pour redynamiser « le cœur du cœur » de Paris

Mise à jour : 30 mai 2017

Photo aérienne de l'Île de la Cité - © DR

Le 16 décembre 2016, Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux (CMN) et Dominique Perrault, architecte, remettaient au Président de la République le rapport sur la mission qui leur avait été confiée concernant le devenir de l’Île de la Cité.

Face au défi dû au positionnement à venir de l’Île de la Cité dans la vie sociale, économique  et culturelle de la Capitale au regard de l’Histoire de Paris et du site, des perspectives d’améliorations majeures sont ainsi avancées pour la valorisation urbaine et patrimoniale de l’île, la vie quotidienne, le développement économique, l’évolution des usages... avec nombre de réponses possibles à un questionnement légitime, aujourd’hui, sur l’avenir de l’Île de la Cité, alors que, notamment, plusieurs institutions y repensent leur implantation et leur mode d’occupation.
Du 15 février au 2 mai dernier, la Conciergerie a accueilli l’exposition Mission Île de la Cité : le cœur du cœur qui présentait au grand public ce projet.

Conférence de l’Île de la Cité : tous les acteurs réunis

En accord avec Anne Hidalgo, maire de Paris, l’ancien Président de la République, François Hollande, a souhaité la mise en place d’une dynamique partagée par tous les acteurs concernés et encouragé la création d’une Conférence de l’Île de la Cité.
L’objectif de cette Conférence : proposer, élaborer et prendre toutes initiatives permettant de fédérer les principaux partenaires publics et privés attachés à la réussite de ce projet.
Jean-Pierre Weiss, qui a occupé plusieurs postes à responsabilité dans les secteurs de l’architecture, de l’urbanisme et de la politique patrimoniale, préside cette Conférence. Philippe Bélaval et Dominique Perrault en sont vice-présidents.
La Conférence de l’Île de la Cité réunit également l’État (ministères chargés de la Culture, de la Justice, de l’Intérieur, de l’Économie, des Finances ainsi que le préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris), la Ville de Paris, la Métropole du Grand Paris, la Cour de Cassation, la Cour d’Appel de Paris, le tribunal de Commerce de Paris, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, l’archevêché de Paris, le barreau de Paris et l’Unesco.

Plusieurs enjeux majeurs

Lors de la première séance de la Conférence de l’Île de la Cité, le 18 avril dernier à la Conciergerie, le président, Jean-Pierre Weiss, a souligné les enjeux identifiés dans le rapport :

  • comment préserver l’un des plus beaux sites urbains du monde, salué par son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco sans le vitrifier ni le transformer en parc d’attraction ? ;
  • comment rendre sa découverte et sa lecture plus facile à tous ? ;
  • comment mieux y accueillir les touristes du monde entier mais aussi les Parisiens et les Franciliens qui ont envie de le choisir comme lieu de détente, de loisir, de promenade ? ;
  • comment préserver et améliorer le fonctionnement des institutions majeures qui y ont leur siège et leurs activités sans qu’elles aient le sentiment d’être assiégées, ou de devoir multiplier leurs remparts de protection ? ;
  • comment démontrer aux habitants et aux activités économiques, sociales, urbaines de l’Île qu’ils restent en permanence les bienvenus chez eux ? ;
  • comment inscrire la modernité du 21e siècle dans ce site comme chaque siècle y a inscrit sa part de modernité et cela sans le dégrader ou l’abaisser mais au contraire en l’enrichissant pour les siècles futurs ?

Des « Cercles d’initiatives »

Pour conduire ces travaux, des « Cercles d’initiatives », associant forces vives de l’Île de la Cité, certains services techniques des institutions concernées et personnalités emblématiques, vont être créés.
Leur rôle sera de contribuer à impulser la dynamique de transformation recherchée, d’approfondir et de favoriser la mise en œuvre des préconisations de la Conférence mais aussi de faire eux-mêmes des propositions.
Pour assurer cette mission, quatre thématiques ont été retenues : culture et création,  vie quotidienne et Histoire, activités économiques, déplacements et transports.
La prochaine Conférence se tiendra à l’automne. Elle sera notamment l’occasion d’introduire les présidents des Cercles et de faire le point sur les réalisations envisagées d’ici la première échéance stratégique de 2024-2025.

En savoir plus
http://www.missioniledelacite.paris/

Partager :