La direction interrégionale de la Mer Méditerranée (DIRM)

Mise à jour : 08 décembre 2015

Créée par décret le 11 février 2010, la direction interrégionale de la mer Méditerranée est en charge de la conduite des politiques de l’État en matière de développement durable de la mer, de gestion des ressources et de régulation des activités maritimes.

Contact :

Siège de la DIRMdirection interrégionale de la mer
16 rue Antoine Zattara
CS 70248
13331 Marseille cedex 3

tél : 04 86 94 67 27

dirm-med@developpement-durable.gouv.fr

Site Internet :

http://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr/presentation-r181.html

Le directeur : Eric LEVERT


La DIRM assure, en Méditerranée, la promotion d’une gestion intégrée de la mer et du littoral sous l’autorité des préfets coordonnateurs compétents.

Sa zone de compétence s’étend sur l’ensemble de la façade méditerranéenne française intégrant donc le littoral et les espaces marins situés au large des régions Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes Côte d’Azur et Corse. Le siège de la DIRM est à Marseille.

Elle comprend de nombreux services spécialisés, assurant un maillage fin des 1800 km du littoral méditerranéen :

→ le service des phares et balises (SPB) s’appuyant sur un réseau de centres opérationnels de balisage implantés à Sète, Marseille, Toulon, Ajaccio et Bastia et des antennes principales à Cannes et Bonifacio avec des agents d’astreinte à proximité des principaux phares du littoral.

→ les centres de sécurité des navires (CSN) de Marseille et de Sète, et les antennes de Port-la-Nouvelle, Gruissan, Martigues, Toulon, Bastia, Ajaccio et Propriano.

→ le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS Méditerranée) dont le siège est à La Garde (83) avec un centre secondaire à Ajaccio (2B).

→ les centres de stockage POLMAR de Sète, Port-de-Bouc et Ajaccio.

→ le service de santé des gens de mer de Marseille et les permanences de Port-la-Nouvelle, Sète, Toulon, Nice, Bastia et Ajaccio.

→ les lycées professionnels maritimes de Sète et Bastia.

En outre, des agents de la DIRM sont en poste dans la quasi-totalité des directions départementales des territoires et de la mer (DDTM) de la façade, pour offrir aux usagers un traitement adapté des dossiers liés à l’économie, à l’emploi et à la formation maritimes.

Les priorités d’action de la DIRM

→ favoriser la mise en œuvre d’une politique maritime intégrée.

→ renforcer la sécurité en mer.

→ développer la formation professionnelle maritime et l’emploi des gens de mer.

→ renforcer la protection de l’environnement marin.