Actualité

DSIL : les projets soutenus en Bretagne en 2020

Mise à jour : 01 décembre 2020

La dotation de soutien à l'investissement local permet à l'État de financer les grandes priorités d'investissement des communes ou de leurs groupements. Avec la DETR, la DSID et le FNADT, elle constitue l'un des principaux leviers de l’État en faveur du développement local .

La dotation de soutien à l'investissement local (DSIL), versée par les services de l'État, permet de soutenir l'investissement des collectivités territoriales en matière de :

  • rénovation thermique, transition énergétique, développement des énergies renouvelables ;
  • mise aux normes et sécurisation des équipements publics ;
  • développement d'infrastructures en faveur de la mobilité ou de la construction de logements ;
  • développement du numérique et de la téléphonie mobile ;
  • création, transformation et rénovation des bâtiments scolaires ;
  • réalisation d'hébergements et d'équipements publics rendus nécessaires par l'accroissement du nombre d'habitants.

Une part de la DSIL est mobilisée au bénéfice d'opérations dans le cadre de contrats de ruralité visant à favoriser l'accessibilité des services et des soins, à développer l'attractivité, à stimuler l'activité des bourgs-centres, à développer le numérique et la téléphonie mobile et à renforcer la mobilité, la transition écologique et la cohésion sociale. La DSIL contribue également à la réalisation des projets de dynamisation des centres-villes.

En Bretagne, en 2020, une première programmation a été validée portant sur 277 projets soutenus financièrement par l'État à hauteur de 30 M€, représentant un total d'investissement de près de 163 M€ au profit de tous les territoires de la région. La liste est téléchargeable ici .

Par ailleurs, en 2020, dans le cadre du plan de relance, la DSIL a été dotée d'un milliard d'euros supplémentaires, soit une enveloppe presque triplée, afin de favoriser la transition écologique et la résilience sanitaire des territoires. En Bretagne, grâce à cette dotation exceptionnelle , ce sont 446 projets, représentant 280 millions d'euros d'investissement, qui sont dès à présent accompagnés à hauteur de 60 millions d'euros.