Actualité

Une ambition nouvelle pour les Trains d’Équilibre du Territoire (TET) de la Transversale Sud

Mise à jour : 08 mars 2017

Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, a réuni le 6 mars à Toulouse les élus et les associations représentatives des usagers pour partager un premier état des lieux des enjeux de la ligne TET Bordeaux-Toulouse-Montpellier-Marseille et présenter la méthode de travail pour l’élaboration d’un schéma directeur.

A la suite du rapport de la commission « TET d’avenir » présidée par le député Philippe Duron, l’Etat s’est engagé à donner un nouvel avenir aux TET, ou trains Intercités. La feuille de route du Gouvernement a permis d’engager, en concertation avec les territoires sous l’égide du Préfet François Philizot, un important travail de redéfinition de l’offre TET. Ces travaux ont conduit à ce que l’Etat concentre son action sur des lignes essentielles à l’aménagement du territoire national, dont la Transversale Sud Bordeaux-Toulouse-Montpellier-Marseille. L’Etat a par ailleurs engagé des investissements sans précédent de l’ordre de 3,5 Mds€ afin de renouveler le matériel roulant des TET, investissements dont bénéficiera à terme la Transversale Sud.

La Transversale Sud relie l'Atlantique à la Méditerranée sur près de 700 km et traverse les régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d'Azur avec dès l’été 2017 un matériel roulant entièrement rénové.

Afin de définir une stratégie pour cet axe majeur visant à améliorer son attractivité et son équilibre économique, l’Etat a engagé l’élaboration d’un schéma directeur en concertation avec les territoires. L’ambition du schéma directeur est de mieux adapter l'offre à la demande de la clientèle, mieux l'articuler avec les circulations de TGVTrain à grande vitesse et de TER et ainsi mieux répondre à court, moyen et long terme aux besoins de mobilité d'une population en forte croissance démographique dans les pôles urbains du sud de la France : Bordeaux, Toulouse, Montpellier et Marseille, pour ne citer que les métropoles.

Le cycle de concertation avec les territoires qui s’ouvre sous l’égide du préfet de la région Occitanie a pour objectif d’élaborer ce schéma directeur pour le printemps 2018.

Partager :